Maison basque : visite déco d’une Exte avec Slow Toki

Interview : @Slowtoki, Pays Basque
Partager cet article

S’étendant à la fois en Espagne et en France, le Pays basque possède une culture riche et généreuse ! On y retrouve des paysages variés, tous aussi saisissants les uns que les autres, une gastronomie née du contraste entre la mer et la montagne, mais aussi une langue régionale encore largement parlée aujourd’hui. Le territoire basque est également sublimé par des maisons traditionnelles, dont l’architecture est unique. Lionel et Manuel, propriétaires de Slow Toki et du compte Instagram éponyme @slow_toki, nous ouvrent les portes de leur charmante Exte, pour un voyage au cœur d’Euskal Herria.

Bonjour, parlez-nous un peu de vous…

Maison basque à volets rouge

©David Duchon Dorris

Bonjour, je m’appelle Manu et, avec Lionel, nous sommes propriétaires d’une jolie maison d’hôtes au Pays basque. Nous l’avons baptisée « Slow Toki ». Nous sommes d’anciens Parisiens originaires de la Belgique, et, après avoir vécu près de 15 ans dans la capitale, nous avons eu besoin de faire un changement de cadre de vie. Notre choix s’est alors porté sur la magnifique région qu’est le Pays basque : nous avons eu un réel coup de cœur pour ce territoire dans lequel nous avons eu de beaux souvenirs de vacances.

Qu’est-ce qui vous a conquis dans cette charmante maison basque ? Pourquoi votre choix s’est-il porté sur elle ?

Ce qui était important pour nous c’était de trouver un bien qui profite d’une bonne localisation. En tant que maison d’hôtes, la demeure qui accueillerait nos voyageurs devait être à proximité des lieux d’intérêt et assez proche de la côte. Toutefois, nous souhaitions pouvoir nous installer dans un cadre naturel. Ensuite, ce qui nous a conquis, c’était la maison en elle-même, pour laquelle nous avons eu un réel coup de cœur ! C’était une ferme basque perdue dans les collines, où l’on ressentait une bonne atmosphère et une bonne énergie.

Au Pays basque, l’Exte occupe une place importante ! Parlez-nous un peu de l’histoire de ces maisons.

Décorer une maison basque

©David Duchon Dorris

Bien que nous ne soyons pas Basques, nous avons remarqué très rapidement qu’il existe une forte tradition autour de ces maisons au sein de la région. Tout d’abord, ce sont des bâtisses qui sont régies par des codes d’architecture inscrits depuis toujours dans la tradition : le sang de bœuf utilisé comme peinture à l’époque pour ses vertus antifongiques ou alors les colombages qui sont l’héritage des constructions en bois. Afin de préserver ce patrimoine, les communes ont établi des règles d’urbanisme qui préservent les maisons basques d’une possible dénaturation. Ce sont des maisons très familiales qui occupent une place centrale dans le Pays. D’ailleurs, elles ont toutes des noms ! C’est en général celui du propriétaire, du lieu, de la rue ou de l’ancienne rue.

Justement, connaissez-vous le nom de votre Etxe ? Si oui, à quoi fait-il référence ?

Notre Exte s’appelait à l’origine « Maison Sarrot ». Ce nom fait référence au lieu dans lequel elle se situe et notamment au chemin qui passe devant. Pour la petite anecdote, historiquement, les noms des maisons nous servaient de point de repérage. Aujourd’hui encore, il est courant de s’orienter selon les noms des maisons en plus du nom des rues.

Désormais, Maison Sarrot est devenue Slow Toki, qui signifie « Le lieu où l’on prend le temps », en anglo-basque. Nous avons choisi ce nom, car il symbolise tout ce que cette maison représente. Un lieu tranquille, au milieu de la nature basque où le temps s’arrête pour nous permettre de souffler un instant.

Le rouge « sang de bœuf » des volets et des colombages de votre maison basque est très fréquent ! Pourquoi était-il important pour vous de le valoriser ?

Découverte d'une exte basque

©David Duchon Dorris

Figurez-vous qu’il est interdit de peindre les volets de sa maison basque d’une couleur quelconque ! Cela fait partie des fameuses règles d’urbanisme qui préservent l’authenticité du patrimoine. En l’occurrence, nous avions le choix entre le rouge et le vert. Nous avons alors décidé de garder les volets rouges, d’une part parce qu’ils font partie de l’histoire de la maison et que nous souhaitions préserver cet héritage. Enfin, ceux-ci font partie du folklore et plaisent beaucoup aux visiteurs de Slow Toki.

Aujourd’hui, comment qualifieriez-vous la déco de votre maison d’hôtes ?

Visite déco d'une maison basque

©David Duchon Dorris

C’est une bonne question ! Je ne pourrais pas définir la déco de notre maison avec un style défini. Avec Lionel, nous ne voulions pas suivre de tendance ni créer une décoration qui serait trop « vieille » ; nous ne voulions également pas de décoration champêtre, que l’on s’attend à retrouver dans une maison de campagne. Nous voulions obtenir une déco fraîche, moderne et surprenante. Nous avons donc élaboré notre décoration intérieure avec divers éléments issus de différentes époques et de divers styles. Pour ce qui est de nos chambres et de nos gîtes, nous avons fait le choix de créer des décorations thématiques autour de cinq régions dans le monde, appelées les zones bleues. Réputées pour offrir un cadre de vie remarquable, ces localités favorisent une meilleure santé et une plus longue espérance de vie ! Par ailleurs, c’est là que l’on retrouve le plus de centenaires. À Slow Toki, vous pourrez retrouver, par exemple, l’ambiance tropicale du Costa Rica et la douceur de la Grèce en passant par Loma Linda, en Californie.

Parlez-nous du concept « Slow life » qui règne à Slow Toki…

Maisons typiques françaises : la maison basque

©David Duchon Dorris

Avec le slow life, nous souhaitons proposer aux vacanciers de pouvoir se retrouver dans un lieu où ils pourraient aisément se déconnecter, ralentir et souffler. À Slow Toki, les visiteurs se retrouvent ainsi au contact de la nature, dans un cadre idéal pour lever un peu le pied. Nous proposons également des séances de yoga et de méditations. Le slow life, c’est un concept de vie qui nous passionne depuis de nombreuses années. Il y a quelques années, nous avons voyagé jusqu’en Inde où nous avons suivi un stage de méditation et de yoga. C’est cette escapade qui a été un tournant pour nous et qui a donné naissance à ce projet.

Comment se manifeste cette philosophie de vie dans votre conception de la décoration ?

Décoration intérieure d'une maison basque

©David Duchon Dorris

En matière de décoration, le slow life se manifeste par un respect de la maison et de son histoire, ainsi que par un respect de l’environnement. Dans notre maison basque, nous avons fait le choix de préserver le bâtisse en évitant de la moderniser complètement. Nous privilégions toujours les matériaux naturels et écoresponsables. Enfin, nous misons énormément sur la récupération. Pour notre déco, nous avons décidé de garder des éléments qui se trouvaient déjà dans la maison et de chiner des meubles ou d’en acheter en seconde main.

Quel est votre lieu préféré au sein de votre Exte Basque ?

J’aime tous les lieux à Slow Toki, mais j’affectionne particulièrement l’espace que nous venons d’aménager : l’Okinawa Loft, à la décoration nippone. J’aime cette atmosphère douce et cocooning qui règne au sein de ce lieu. On y retrouve, en effet, des matériaux naturels et chaleureux ainsi que des couleurs douces et légères.

Avez-vous trois mots pour décrire votre maison ?

Visiter une maison traditionnelle basque

©David Duchon Dorris

  • Authentique, car c’est une maison typique de la région et qui respecte les traditions basques.
  • Écoresponsable, car c’était l’un de nos objectifs principaux lors de la rénovation.
  • Slow, qui résume l’essentiel de tout ce que nous avons voulu insuffler dans ce projet.

Pour finir, auriez-vous une anecdote à partager ?

Oui ! Pour la petite histoire, on avait sympathisé avec les anciens propriétaires de la maison lorsque nous les avons rencontrés. Ils sont revenus la visiter 1 an après. Avec les rénovations et la nouvelle décoration d’intérieur, ils nous ont avoué qu’ils ne reconnaissaient presque plus la maison et étaient agréablement surpris. Je trouve ça sympa de pouvoir apporter une continuité à l’histoire de la maison, surtout s’ils apprécient le rendu !

 

Pour suivre les aventures de Lionel et Manuel au Pays basque, rendez-vous sur leur compte Instagram !

Partager cet article
0 commentaire

Vous souhaitez donner votre avis sur cet article ?
Laissez le premier commentaire !

Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments