Rencontre avec Peter Opsvik, designer de la marque de meubles ergonomiques Varier

Partager cet article

Peter Opsvik est considéré comme l’un des créateurs pionniers de meubles ergonomiques en Norvège et à l’international. Récompensé à plusieurs reprises notamment avec le prix Jacob en 2012 et le prix Torsten et Wanja Söderberg en 2000, le designer norvégien est reconnu pour son approche à la fois ludique, audacieuse et profondément humaine du mobilier ergonomique. Découvrez dès maintenant le travail de ce grand designer aux créations novatrices.

Le mobilier ergonomique et l’importance du mouvement

Bonjour Peter Opsvik, pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a attiré vers le métier de designer ?

Quand j’étais jeune, je n’étais pas particulièrement intéressé par le design. C’est mon père qui m’a ouvert cette voie. Il travaillait déjà dans l’industrie du meuble et il m’a donné des formulaires d’inscription pour des écoles d’art. Je me suis inscrit et c’est comme ça que j’ai fini par atterrir dans ce domaine professionnel. Pendant ma scolarité à l’école d’art et d’artisanat de Bergen, nous prenions plaisir à trouver des solutions créatives aux problèmes que nous rencontrions et à explorer les différentes formes d’expressions artistiques. Quand j’ai commencé à travailler sur des produits fonctionnels, je me suis intéressé aux différentes manières dont nous nous asseyons et j’en suis arrivé à la conclusion que la meilleure position assise est toujours « la prochaine ». Plus tard, j’ai découvert l’ergonomie. J’ai remarqué que les différentes autorités compétentes en matière d’ergonomie faisaient chacune la promotion d’une seule position assise « correcte ». Pour moi, toutes les postures recommandées par ces autorités étaient bonnes. C’est pourquoi, mes chaises inspirent le mouvement et offrent de nombreuses postures assises différentes. 

Chaise ergonomique Thatsit de Varier

Chaise Thatsit de Varier

Pouvez-vous retracer votre parcours ?

J’ai d’abord étudié à l’université d’art et d’artisanat de Bergen de 1959 à 1963 dans laquelle j’ai obtenu un doctorat honorifique. Après cela, j’ai reçu un diplôme du Collège National Norvégien d’Art et de Design d’Oslo en 1964. Après mes études, j’ai réussi à percer dans le domaine du meuble grâce à ma chaise Tripp Trapp.

Dans mon design, je cherche avant tout à développer une approche humaniste. C’est ce sur quoi j’ai misé pour ma chaise Tripp Trapp. En effet, j’ai fait en sorte qu’elle puisse être adaptée aux utilisateurs à mesure qu’ils grandissent et leur donne ainsi une plus grande liberté de mouvement. Au cours du 20e siècle des inventions comme la voiture, la télévision ou encore l’ordinateur ont contribué à changer notre mode de vie et nous incitent à nous asseoir plusieurs heures par jour. Toutefois, le corps humain n’a, en réalité, jamais été conçu pour rester assis et inactif aussi longtemps. Par conséquent, cette position assise à long terme a favorisé l’apparition de problèmes de santé comme l’obésité ou bien les maux de dos. C’est pourquoi, je cherche toujours à créer des chaises qui stimulent le mouvement et qui permettent de varier les positions. Tout mon travail est basé sur la devise suivante : « la meilleure position assise est toujours celle d’après ». Quand je travaille sur un siège, je cherche à le recréer, à le réinterpréter de manière intelligente.

Au fil des années, j’ai affiné et perfectionné mon design. En 1993, j’ai sorti une nouvelle variante plus flexible et plus élégante du siège enfant Tripp Trapp. Dans mes créations, j’aime m’inspirer d’autres cultures. Par exemple, pour ma gamme de sièges pendulaires suspendus, je me suis inspiré des cultures précolombiennes. J’ai également un fort intérêt pour toutes les autres formes d’art. Cette curiosité pour les autres formes d’expressions artistiques se reflète surtout dans ma gamme actuelle d’armoires mais aussi dans mes créations d’objets non utilitaires.

Chaise Tripp Trapp Stokke

Chaise Tripp Trapp

La notion d’ergonomie est très présente dans vos réalisations, quand vous est venu ce questionnement et pourquoi ?

Je pense que ce questionnement sur l’ergonomie est lié à un malentendu courant qui est de considérer que certaines postures sont correctes et d’autres incorrectes. Je crois qu’il existe un certain nombre de bonnes postures et justement l’importance d’une chaise est de permettre à l’utilisateur de changer de position facilement et aussi souvent qu’il le souhaite.

Un autre malentendu est de se concentrer autant sur le soutien. Un maintien parfait de notre corps dans la même posture n’est pas la clé du confort. Nous sommes heureux lorsque nous pouvons basculer entre différentes positions et il n’est pas naturel pour nous de rester dans la même posture trop longtemps. Tout comme, il est préférable pour nous d’effectuer des tâches variées plutôt que de répéter tout le temps la même opération, nous avons aussi besoin de changer de position lorsque nous sommes assis. Il est évident que certaines postures corporelles sont plus naturelles pour nous que d’autres mais, pour moi, il n’existe pas de meilleure posture ou de meilleure façon de s’asseoir. En restant assis pendant un certain temps dans la même position, la meilleure posture devient toujours celle que l’on prend après. Même la façon la plus « correcte » de s’asseoir recommandée par les experts les plus éminents devient inconfortable après un certain temps. L’opposé de la variation est la monotonie. Dans tous les sens, physique et mental, littéral et figuratif, la variation est positive et la monotonie est négative.

Les ergonomes ont eu tendance à se préoccuper principalement des parties supérieures du corps comme le dos, le cou, les épaules et les bras. À l’inverse, ils n’ont pas porté beaucoup d’attention à l’importance des jambes et des pieds pour le bien-être d’une personne. Pourtant, les pieds jouent un rôle très important dans l’ergonomie dynamique. En effet, la plupart des mouvements majeurs que nous faisons sont régis par nos membres inférieurs.

Si vous deviez résumer votre philosophie créative en un seul mot ?

Si ma réponse devait être résumée en un seul mot ça serait longévité. Pour moi, pour qu’une solution possède une longue durée de vie, il faut faire attention à bien respecter tous les critères de qualité d’un produit.

Siège ergonomique Multi de Varier

Siège Multi de Varier

Comment concevez-vous des meubles ergonomiques ?

En général, je m’appuie sur mon expérience personnelle. Par exemple, quand je commence à élaborer une chaise, j’essaye de m’installer dessus, de m’imaginer dedans de manière mentale, au lieu de simplement la visualiser de l’extérieur. Lorsque vous vous asseyez sur une chaise, vous ne la voyez pas beaucoup, mais par contre vous la ressentez. Plus tard dans le processus de développement, la forme esthétique visuelle devient importante, ce qui nécessite alors de visualiser l’objet de l’extérieur.

Trouver un bon compromis entre la forme visuelle et l’ergonomie n’est-il pas parfois difficile ?

Oui bien sûr, ça peut s’avérer être un défi pour le concepteur. Mais, ça peut aussi s’avérer être un défi pour les utilisateurs au moment de l’achat. En effet, il faut du temps pour se familiariser avec la solution proposée avant de pouvoir évaluer si la fonctionnalité correspond bien à ses besoins.

Comme beaucoup de mes produits sont des solutions fonctionnelles et non conventionnelles, je me suis naturellement retrouvé avec des formes visuelles singulières. Mes produits ne sont pas obsolètes car ils ne suivent pas vraiment la mode, ni les tendances du moment. Par exemple, les chaises Variable Balans, les Stokke Tripp Trapp, les HÅG Capsico ou encore les HÅG balans® Vital prouvent, pour moi, que l’âge avancé n’est pas nécessairement synonyme d’apparence dépassée. Trois de ces chaises ont notamment reçu le « Classic Award Prize » norvégien.

Siège à bascule ergonomique Variable de Varier

Siège Variable de Varier

Où puisez-vous votre imagination pour créer vos réalisations ?

C’est une question difficile, mais la plupart de mes solutions émergent au cours du processus de développement. Le moment important c’est lorsque vous enregistrez des faiblesses dans les solutions déjà existantes ou bien que vous constatez un vide sur le marché.

Votre travail est-il influencé par des personnes, des lectures ou bien des mouvements artistiques ? 

En ce qui concerne la forme visuelle, j’admire bien sûr Marcel Breuer et la génération des fonctionnalistes du Bauhaus. Cependant, je me demande si leur fonctionnalisme était vraiment plus fonctionnel que les autres styles artistiques que ce mouvement remplaçait.

Parmi toutes vos créations, avez-vous une réalisation préférée ?

C’est difficile pour moi d’y répondre, après tout un parent ne favoriserait jamais un enfant plutôt qu’un autre…

Fauteuil ergonomique Gravity de Varier

Fauteuil Gravity de Varier

Pouvez-vous nous raconter la genèse de l’un de vos produits phare, le modèle Variable Balans ? 

À la fin des années 1970, avec plusieurs designers norvégiens, nous avons étudié les diverses postures que peut prendre le corps humain lorsqu’il est assis. En fonction de ces différentes positions, nous avons essayé de proposer de nouvelles formes de chaises et fauteuils. 

À cette époque, j’ai compris que le plus intéressant était de proposer des solutions d’assise qui invitent à varier entre plusieurs postures comme la chaise Variable Balans. Si je l’ai nommé ainsi, c’est justement pour souligner le fait qu’elle propose à son utilisateur de pouvoir bouger et changer sa position autant de fois qu’il le souhaite. 

À quand remonte votre première collaboration avec la marque Varier ?

Je travaille en étroite collaboration avec Stokke depuis les années 1960. En 2005, Stokke a décidé de se concentrer sur les produits pour enfants et j’ai continué à créer des sièges pour adultes pour la nouvelle marque de mobilier Varier

En quoi Varier correspond à votre philosophie ?

Déjà, la plupart des produits Varier hérités de Stokke étaient des produits que j’avais fabriqués moi-même. Ensuite, le choix du nom Varier suggère que la philosophie du produit est basée sur la doctrine de la position variable, ce qui rejoignait mon travail et mes valeurs.

Comment vous situez-vous dans la tradition du design scandinave ?

L’un des points importants du design scandinave est la « fonctionnalité ». J’estime que suffisamment de variantes ont été créées et je n’ai pas jugé nécessaire d’en inventer d’autres. Au contraire, j’ai préféré travailler sur la création de produits en marge de ce style. Avec mes produits rationnels et ergonomiques, mon objectif est surtout de déplacer le corps humain.

Chaise ergonomique Actulum de Varier

Chaise Actulum de Varier

Le confinement a vu l’avènement du télétravail, pensez-vous que le mobilier ergonomique connaîtra une croissance de plus en plus forte dans les années à venir ?

Avec le confinement, nous avons vu de plus en plus de gens travailler à domicile. Pour moi, le télétravail peut présenter de nombreux avantages. À mon avis, vous n’avez pas besoin d’avoir un mobilier de bureau spécial à la maison pour avoir un bureau à domicile. Si la plupart des chaises de votre maison étaient conçues pour des postures inclinées à la fois vers l’avant et vers l’arrière, vous auriez les meilleures conditions pour toutes les activités traditionnelles autour de la maison ainsi que pour tout travail professionnel qui y est effectué. Ce type de mobilier offrirait un haut niveau de flexibilité car chaque endroit de votre maison possédant une chaise pourrait alors devenir un lieu de travail potentiel. Plusieurs personnes pourraient choisir de participer à des activités autour d’une grande table ou, si un cadre plus isolé est préféré, chaque personne pourrait travailler dans une pièce séparée. L’utilisation croissante des ordinateurs portables augmente encore plus cette flexibilité.

Qu’est ce qui a le plus changé entre vos débuts dans le design et le monde du design actuel ?

Je suis heureux de pouvoir dire que ce qui a le plus changé c’est surtout l’accent mis sur la durabilité et la longue durée de vie des produits.

Comment voyez-vous l’avenir du design de meubles ?

Je ne sais pas trop pour l’instant, mais mon souhait est qu’à l’avenir nous considérions qu’une bonne conception de meubles doit apporter des avantages à l’utilisateur ainsi qu’à la société en général, à court et à long terme.

Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

Tout simplement, un environnement plus durable dans le monde !

 

Pour découvrir toutes les créations de ce designer, rendez-vous sur le site officiel de Peter Opsvik.

 

Partager cet article
0 commentaire

Vous souhaitez donner votre avis sur cet article ?
Laissez le premier commentaire !

Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments