Anthony Vanderschelden : « la marque de mobilier belge Perfecta symbolise la qualité »

rencontre Perfecta, un mobilier actuel de qulaité
Partager cet article

Nous vous proposons aujourd’hui de plonger dans les coulisses d’une marque belge d’exception : Perfecta. Avec une collection essentiellement produite à Gavere, dans la région flamande, Perfecta propose du mobilier contemporain aux lignes sobres et actuelles pour la cuisine comme pour la salle à manger. Nous avons rencontré son directeur marketing, Anthony Vanderschelden, pour une interview inédite. Il partage avec nous son parcours, ses expériences, l’histoire de la société et aussi quelques anecdotes pour mieux comprendre cette marque européenne spécialiste de l’ameublement.

Le mobilier belge entre tradition et modernité

Bonjour Anthony, pouvez-vous nous expliquer comment vous en êtes venu à travailler dans l’ameublement?

Perfecta est une entreprise familiale créée par mon père, j’ai donc baigné dans le monde de l’ameublement depuis tout petit. Dès l’adolescence, j’aimais aller aider mon père dans son entreprise pendant les vacances scolaires. Pour la petite histoire, mon arrière grand-père était forgeron en Belgique et c’est de lui que nous vient cette fibre, cette passion de l’ameublement et ce savoir-faire ancestral qui ont touché toute la famille. Mes grands-parents ont pris la suite et ont développé, à l’époque, la technique de chromage remplaçant la technique de nickelage. Le nickel est alors recouvert d’une couche de chrome apportant une meilleure protection et une meilleure résistance à la matière. Le travail du métal est une grande fierté familiale et un héritage précieux que nous perpétuons et que nous continuons d’enrichir année après année. Dans le sillage familial, mon père a alors eu l’idée de créer l’entreprise Perfecta pour développer une gamme de meubles tubulaires. Il a eu 4 enfants qui occupent désormais chacun un poste dans l’entreprise aujourd’hui. Vous voyez à quel point la dimension familiale est importante au sein de notre groupe, à l’image de l’enseigne 4 Pieds.

salle à manger contemporaine Perfecta

Table Querido et tabourets Olivia Perfecta®

Pouvez-vous nous raconter votre formation et retracer votre parcours professionnel ?

J’ai réalisé une licence économique puis j’ai obtenu un master en Marketing. À l’issue de cette formation, j’ai directement commencé à travailler dans l’entreprise familiale. À l’époque, c’est mon père qui faisait tout, il n’y avait personne pour l’aider. Il s’occupait de la finance, de l’achat, de la vente, de la production, de la communication, de tout. Il était donc naturel de venir lui prêter main forte et de reprendre le flambeau. Aujourd’hui, si un enfant de la famille veut intégrer Perfecta, nous lui demandons un minimum de 2 ans d’expérience dans une autre entreprise afin qu’il ait une plus grande ouverture d’esprit et qu’il apporte un regard neuf et différent sur notre activité.

Pouvez-vous nous présenter Perfecta ?

Perfecta a été créée en 1960 par mon père, donc il y a plus de 60 ans. L’entreprise compte une centaine de collaborateurs mais nous ne détenons qu’une seule usine de production, à Gavere près de Gand en Belgique. Nous fabriquons des meubles tubulaires, des chaises, des tabourets, des tables et des lits en tube d’acier. Nous donnons à nos meubles du caractère et de l’authenticité. La personnalisation est également l’un de nos maîtres-mots. Notre mobilier est en effet déclinable dans un grand choix de coloris. Aujourd’hui, notre chiffre d’affaires annuel s’élève à 19 millions d’euros.

Quels sont les différents métiers au sein de la marque ?

Nous possédons différents métiers chez Perfecta, issus à la fois de l’héritage familial mais aussi de notre travail de recherche. Le travail du métal est bien sûr au cœur de notre savoir-faire. Le polissage, le ceintrage et le soudage nous permettent de créer toutes les structures. Elles sont ensuite chromées ou laquées avec de la poudre époxy pour une finition de qualité. Nous avons ensuite le travail du tissu, à travers le tapissage et le rembourrage. La menuiserie, quant à elle, nous permet de créer tous nos plateaux de table. Vous trouverez ensuite, bien évidemment, tous les métiers liés au montage et à l’assemblage. La combinaison entre travail du métal, du bois et du tissu demande un savoir-faire complexe et une grande minutie que les membres de Perfecta se transmettent de génération en génération. Nous concevons uniquement nos meubles en fonction des savoir-faire que nous possédons pour ne pas faire appel à de la sous-traitance. Nous cherchons toujours un moyen de fabriquer nos meubles localement, c’est quelque chose de primordial pour nous.

Pouvez-vous nous expliquer votre poste et vos missions ?

Chez Perfecta, je m’occupe de la création des produits et de la communication autour de la marque. Cela implique la prise de photo, la gestion du site web, la création et le renouvellement des catalogues, l’échantillonnage, etc. Je suis également responsable des ventes et de la gestion des représentants commerciaux. Ils sont cinq sur nos principaux marchés, trois en Belgique, un en France et en Suisse et un aux Pays-Bas. Je gère également le volet informatique. Je m’occupe notamment du logiciel interne que nous souhaitons orienter toujours davantage vers le client.

Si vous deviez résumer Perfecta en trois mots, lesquels choisiriez-vous ? Pourquoi ?

Je choisirais les mots durabilité, efficacité et rapidité.

Durabilité : Ce mot est devenu essentiel pour Perfecta en particulier ces dernières années, à la fois sur le plan social et environnemental. En effet, tous nos produits sont fabriqués localement et la qualité est au centre de nos préoccupations. L’une de nos plus grandes réussites et notre plus grande fierté dans ce domaine est la réduction de la sous-traitance. En effet, il y a quelques années, nous faisions appel à de la fabrication externe pour certains de nos produits à hauteur de 20 % de la production. Le travail du cuir véritable ou bien la réalisation de structures en bois par exemple ne faisaient pas partie de nos savoir-faire. Nous faisions donc appel à des fabricants étrangers. Aujourd’hui, nous avons réduit ce chiffre à 2 %. Cela a représenté un défi de taille et nous a demandé beaucoup d’efforts et de travail pour renoncer à cette sous-traitance. Il s’agit là d’un de nos engagements les plus forts et nous y tenons beaucoup.

Efficacité : J’englobe dans le mot efficacité, la ponctualité et la rigueur dont fait preuve Perfecta. En effet, ce sont ces valeurs qui nous différencient de la concurrence. Nous avons le souci de bien faire et de donner le meilleur à nos clients, en particulier dans la gestion des commandes. Par exemple, lorsqu’une commande nous parait anormale, comme un client qui aurait commandé une table hauteur standard avec des tabourets hauteur snack par exemple, nous contactons directement le client pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une erreur. Cette politique de précaution et de rigueur est partagée et appliquée par tous nos collaborateurs depuis la chaîne de production jusque sur le terrain. Nous sommes constamment en quête de perfection, c’est de cette ambition d’ailleurs que découle le nom de Perfecta.

Rapidité : Nous mettons un point d’honneur à livrer nos clients le plus rapidement possible. Notre vitesse de livraison est ce qui nous démarque également de la concurrence. Avec la mondialisation et les nouvelles exigences des clients, c’est un véritable challenge de rester aussi rapide. En effet, malgré l’offre qui s’étoffe, les ventes qui fluctuent, les cadences qui s’intensifient, Perfecta reste plus rapide que la concurrence.

cuisine contemporaine Perfecta

Table Vienna Perfecta®

Pouvez-vous nous raconter le processus de création des produits ? Où puisez-vous votre imagination ?

Je suis toujours à l’affût des nouvelles tendances, des nouvelles formes et matières qui pourraient correspondre à notre savoir-faire et à notre clientèle. Je puise mon inspiration dans les salons internationaux qui se tiennent chaque année, en particulier ceux de Milan et de Cologne, mais je nourris également mon imagination de tout ce qui m’entoure. La vie quotidienne m’inspire et je suis en permanence attentif au design des objets qui croisent ma route. Que ce soit chez des amis, au restaurant ou dans la rue, on peut faire des trouvailles n’importe où ! Les magazines, les magasins d’ameublement et de déco et bien sûr internet, sont également des sources d’inspiration pour dénicher de nouvelles idées. Pour moi, il est important de tout le temps prêter attention aux opportunités et aux besoins pour être en adéquation avec les envies de la clientèle et relever les défis de demain.

Pour créer un nouveau meuble, tout commence par la veille produit que je viens d’aborder. Une fois l’idée bien établie dans mon esprit, je réalise des croquis, j’illustre le projet de photos, j’explique en détail ce que j’imagine et ce que je veux. Je discute en premier lieu avec le responsable de la production pour déterminer la faisabilité du projet en fonction de notre savoir-faire. De plus, comme nous avons une production limitée en nombre de modèles pour maintenir notre efficacité, nous avons donc un roulement dans les produits. Lorsque l’on crée une nouveauté, un produit doit sortir de notre collection. Cela nécessite également une réflexion.

Au-delà de la faisabilité, chaque création doit, pour nous, être authentique. Même s’il est inspiré d’un modèle existant, chaque produit doit afficher un design unique qu’on ne retrouve pas ailleurs, que ce soit dans la forme, la matière ou la finition.

En ce qui concerne la commercialisation, cela peut prendre entre 3 et 11 mois selon le produit. En moyenne, cela nécessite 6 mois avant la mise sur le marché d’une nouveauté car il y a bien sûr une période de tests préalables (prototypes, gabarits, etc.).

Le choix du design d’un meuble Perfecta est-il le résultat d’un travail d’équipe ou le fruit de votre seul travail ?

Les deux. Il s’agit d’un travail d’équipe dans la mesure où nous réfléchissons avec les différents corps de métiers de l’intérêt de telle ou telle idée ainsi que de sa faisabilité. Nous déterminons aussi en équipe quelle idée nous allons développer en priorité. En revanche, une création est toujours le résultat d’un seul designer. Il est périlleux de tenter de mixer différentes idées. Il y a toujours une idée directrice à laquelle on apporte des modifications. L’essence du produit doit être conservée, il ne faut pas la dénaturer en tentant de mélanger plusieurs idées. Une création est toujours le fruit d’un compromis entre le marché et ce que l’on peut faire en production mais elle n’est jamais le résultat d’une conciliation entre deux idées. Le design ne peut pas être un compromis, sinon il perd son caractère.

Comment trouvez-vous le nom de vos produits ?

Pour trouver le nom des produits, je m’inspire principalement des noms de villes italiennes. Tout d’abord, car l’Italie est un pays mondialement reconnu dans la sphère de l’ameublement mais surtout car les mots italiens sonnent particulièrement bien aux oreilles de tous nos clients. Ils sont faciles à prononcer en France comme aux Pays-Bas. Nous le choisissons également, lorsque cela est possible, en fonction des caractéristiques du produit. Par exemple, la chaise pivotante Girona fait référence au mot italien « girare » qui signifie tourner. Nous suivons également une logique de classement par ordre alphabétique pour nous y retrouver facilement en interne et maximiser notre efficacité.

Parmi toutes vos réalisations, avez-vous un modèle préféré ? Et pourquoi ?

Si je devais choisir une réalisation favorite, je choisirais la chaise pivotante Girona justement. Ce produit a d’ailleurs été imaginé à la suite d’une visite dans un magasin 4 Pieds. J’avais repéré un modèle de chaise tournante qui me plaisait d’un autre fournisseur de 4 Pieds. Cette chaise n’était proposée qu’en très peu de coloris. Nous avons alors eu l’idée de développer une chaise tournante avec un large choix de teintes pour offrir bien plus de possibilités à nos clients. Il y avait là, pour moi, un marché intéressant et une véritable demande client. La chaise Girona que nous avons créée n’a rien à voir avec le modèle de base qui m’a inspiré car nous recherchons toujours l’authenticité dans nos créations. Cette chaise Girona a été un véritable succès ! Elle plaît énormément à tel point que nous avons lancé une version snack quelques années après.

table et chaises contemporaines Perfecta

Table Wacko 2.0 et chaises Girona Perfecta®

Pour vous, quel est le plus important dans une création ?

La praticité et le confort sont pour nous une évidence et une nécessité. Aujourd’hui, le consommateur ne fait plus de compromis sur son confort. Il y a 20 ans, le look aurait pu prendre le pas sur le confort, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Nous créons avant tout des meubles dans lesquels nous avons plaisir à nous installer. Bien entendu, le design est également primordial. Suivre et parfois devancer les tendances fait partie de nos objectifs. Pour moi, la tendance est un cycle. Il y a 20 ans, les gens préféraient un mobilier simple, généralement cubique avec des pieds plutôt épais et massifs. Aujourd’hui, la tendance est davantage aux modèles épurés avec des pieds fins, légers et plutôt avec des silhouettes arrondies.

Qu’est-ce qui caractérise Perfecta par rapport aux autres marques ?

Comme je l’ai mentionné précédemment, ce qui caractérise avant tout le mobilier Perfecta par rapport aux autres concurrents sur le marché est son efficacité. Nous proposons des produits de qualité, personnalisables avec une rapidité de livraison que nous sommes les seuls à pouvoir offrir. Nous nous différencions également des autres marques par la qualité de nos meubles. Contrairement à nombre d’enseignes qui s’adressent à des personnes emménageant pour la première fois, nous visons une clientèle qui s’installe pour une longue durée et qui recherche un mobilier de haute qualité. Perfecta est la combinaison idéale entre ponctualité, vitesse et personnalisation.

Qu’est-ce qui a le plus changé entre vos débuts dans le monde de l’ameublement et aujourd’hui ?

Pour moi, c’est la mondialisation et le développement d’internet qui ont le plus bouleversé le monde de l’ameublement. Nous avons beaucoup évolué dans nos façons d’interagir et de consommer. Aujourd’hui, les tendances meubles et déco sont partagées par le monde entier en quelques minutes voire en quelques secondes via les réseaux sociaux. Les toutes dernières tendances en matière d’ameublement, qui sont souvent issues du salon de Milan, sont connues et intégrées par les clients presque instantanément, alors qu’à mes débuts cela pouvait prendre jusqu’à plusieurs mois. La mondialisation et le développement d’internet nous oblige à être beaucoup plus vigilants et très réactifs pour suivre le rythme. Les consommateurs sont aussi davantage impliqués et curieux. Ils veulent savoir d’où viennent leurs meubles et comment ils ont été fabriqués. Ils sont aussi beaucoup plus impatients et cherchent à entrer en contact direct avec le fournisseur. Ce n’était pas le cas il y a 20 ans.

Selon vous, qu’est-ce qui distingue les meubles belges des autres pays ?

Situé entre les Pays-Bas et la France, Perfecta est au carrefour des tendances et des opportunités entre ces deux pays. Il s’agit à la fois d’une situation géographique stratégique au niveau de la production mais cette proximité nous permet aussi d’être à l’écoute des deux marchés. Les tendances sont aujourd’hui mondiales, cependant le rythme d’application de celles-ci n’est pas toujours le même d’un pays à l’autre. Nous pouvons alors réagir au cas par cas. Par exemple, en France, les gens sont plus attirés par la couleur comme le jaune ou le fuchsia alors qu’aux Pays-Bas, ils préfèrent plutôt les teintes plus sobres comme le blanc, le gris ou le noir à la mode scandinave. Être situé en Belgique nous permet d’être multidisciplinaire et de répondre aux attentes de l’un, de l’autre ou des deux marchés.

cuisine actuelle Perfecta

Table Lustra et chaises STR05 Perfecta®

Comment voyez-vous le développement de Perfecta ? Quels sont vos objectifs ?

Notre objectif est de rester une entreprise durable. Depuis plusieurs années, l’axe environnement et durabilité a été largement développé. Comme je l’ai mentionné précédemment, nous avons réduit la sous-traitance de 20 % en 2008 à 2 % aujourd’hui. Alors que les parties en cuir véritable et en bois étaient fabriquées en externe, aujourd’hui tout est produit sur place. En 2008, la crise bancaire qui a démarré aux États-Unis nous a poussé à nous remettre en question. Nous nous sommes demandé : « que souhaitons-nous pour l’avenir ? » La réponse fut une évidence ! Le retour à une production locale a été un véritable défi, un changement dans nos façons de faire au prix de gros efforts et dont nous sommes très fiers aujourd’hui. La crise sanitaire actuelle nous confirme que nous avons fait le bon choix ! C’était aussi très important pour nous de ne pas être dépendant d’un tiers. Au niveau environnemental, cela nous a permis de réduire au maximum les transports par voie aérienne ou maritime qui sont les moins coûteux mais pourtant les plus polluants. Bien entendu, cette relocalisation a aussi une visée humaine et sociale. Créer de l’emploi sur notre propre sol c’est revaloriser nos savoir-faire et dynamiser le secteur de l’ameublement.

Quelles sont, selon vous, les grandes tendances design à venir ?

Le « Office at home » et le « Home at the office » sont, pour moi, les grandes tendances futures. Les gens recherchent de plus en plus de solutions pour travailler de chez eux. Au bureau, les salariés sont en quête de mobilier plus cosy, plus mobile ou encore plus ergonomique pour développer leur bien-être. Ils souhaitent un mobilier adapté à leurs besoins à la fois en termes d’esthétisme et de praticité. C’est pourquoi, chez Perfecta nous développons des modèles qui répondent à ces nouvelles problématiques. À l’image de notre chaise Bora, dont le design peut servir à la fois dans la salle à manger et dans le bureau, nous nous dirigeons vers des meubles multifonctionnels, design et confortables.

Quelles sont les actions entreprises par Perfecta en faveur de l’environnement ou socialement ?

Chez Perfecta, nous avons mis en place un grand nombre de mesures visant à réduire notre consommation pour une production plus respectueuse de l’environnement. Par exemple, depuis plus de 10 ans maintenant, tous les déchets de bois sont réutilisés pour chauffer nos entrepôts. Entre 2009 et 2011, nous avons amélioré l’isolation de nos toits pour minimiser la consommation d’énergie. Ils ont également été recouverts de panneaux solaires couvrant ainsi 25 % de nos besoins en électricité. En 2013, le passage d’un four à pétrole à un four à gaz a permis de diminuer notre quantité de combustible nécessaire ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. Nous utilisons également des lumières automatisées et à basse consommation pour n’utiliser que l’énergie dont nous avons réellement besoin. Bien sûr, la relocalisation en Belgique reste l’action majeure que nous avons entreprise en faveur de l’environnement et socialement. Toutes ces mesures s’inscrivent dans une volonté de répondre aux enjeux de demain en suivant toujours notre ambition de perfection.

Que vous pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

De la réussite pour nos projets futurs s’il vous plaît ! À l’horizon 2021, le projet qui nous tient le plus à cœur est le perfectionnement de notre assortiment de modèles et de coloris. Nous souhaitons qu’il soit le plus complet possible pour proposer une palette de styles et de teintes toujours plus riche et plus attractive à notre clientèle. Par ailleurs, la conjoncture économique pour le secteur du meuble a été étonnamment favorable depuis quelques mois. Il y a comme un retour à l’essentiel, un retour aux sources et une attention très forte portée sur l’intérieur de la maison, cela est notamment dû à la période de confinement. Vous pouvez nous souhaiter que cet engouement pour la décoration et le mobilier intérieur se poursuive, le Covid en moins ! D’ailleurs, nos efforts sont aussi tournés vers la préservation de la santé de nos clients comme de nos collaborateurs, c’est l’une de nos priorités.

Envie de découvrir toutes les étapes de la fabrication des meubles Perfecta ? Rentrez dès maintenant dans les coulisses de l’usine en regardant cette vidéo.

Partager cet article
0 commentaire

Vous souhaitez donner votre avis sur cet article ?
Laissez le premier commentaire !

Donnez votre avis
avatar
  Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire  
Notifier de