L’interview cuisine avec Emmanuelle Bouancheau : les contraintes, un impératif à la créativité

L'interview cuisine avec Emmanuelle Bouancheau décoratrice d'intérieur
Partager cet article

Passionnée de déco, Emmanuelle Bouancheau créatrice de l’agence Emma Déco nous invite à découvrir son univers créatif. Parmi ses divers projets, nous avons été charmés par ses cuisines au look à la fois moderne, élégant et apaisant. Nous avons voulu en savoir plus sur son style, ses méthodes de travail et sa cuisine tendance idéale.

Bonjour Emmanuelle, est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Emmanuelle Bouancheau, je possède une agence de décoration intérieure intitulée Emma Déco à Sallertaine en Vendée. Auparavant, j’ai exercé différents métiers. J’ai travaillé chez un constructeur de maisons puis en tant que commerciale auprès d’artisans menuisiers. Mes différentes expériences ont toujours tournées autour de l’univers de la maison mais sans y être vraiment, et puis un jour j’ai eu un déclic. Il s’est fait pendant la rénovation d’un bien immobilier en 2017. J’avais travaillé, pour ce projet de rénovation, avec un architecte et en discutant avec lui j’ai compris qu’il était temps pour moi d’intégrer ce monde de la décoration intérieure. J’ai donc suivi une formation pour devenir décoratrice à l’École d’Arts Appliqués (EDAA) puis je me suis lancée. Depuis, ma première rénovation est devenue en quelque sorte mon showroom. Mes premiers clients sont venus en voyant le travail que j’avais réalisé sur cette maison. La décoration et l’aménagement intérieur c’est aussi quelque chose qui a toujours été en moi d’une certaine manière car je suis fille de maçon. Enfant, il m’arrivait d’aider mon père à construire et rénover des maisons. J’ai toujours été baignée dedans au final. À 12 ans j’avais commencé à poser du papier peint. À 15 ans, je commençais déjà à peindre ma première maison complète. La décoration et la rénovation ont toujours été en moi. Au début, il s’agissait d’un passe-temps puis c’est devenu mon métier.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

J’adore découvrir différentes problématiques. Pour moi, chaque projet est comme une nouvelle aventure avec de belles rencontres. Quand on est décorateur d’intérieur il n’y a pas de routines. Tous les projets sont différents et c’est un point que j’apprécie énormément.

Vous avez réalisé plusieurs projets de cuisine. Par quoi aimez-vous commencer quand on vous confie l’aménagement et la décoration de cette pièce ?

J’écoute d’abord les clients, leur demande et leurs besoins. J’ai vraiment besoin de m’imprégner de leur univers avant de pouvoir élaborer des pistes de travail. Je n’aime pas arriver à un rendez-vous en imposant mes choix et mon univers. Même si je vais insuffler mon style dans mes propositions, il faut aussi que cela plaise au client. Les clients viennent aussi me voir parce qu’ils apprécient mon style et ma sensibilité.

Est-ce que vous pouvez nous raconter les différentes étapes pour mener à bien l’aménagement et la décoration d’une cuisine ?

Rénovation et décoration d'une cuisine

Un projet part toujours du besoin d’un client qu’il soit dit ou non-dit, parfois il faut le trouver, le découvrir. J’aime comprendre comment fonctionne le client, comprendre ses envies et ses besoins. Après avoir récolté ces informations, je compose un univers fonctionnel et esthétique. Je prends des inspirations sur Internet, dans les magazines déco, sur les sites des cuisinistes ou bien sur Pinterest. Je commence par des croquis à la main pour voir ce vers quoi je peux tendre en matière de style puis ensuite je les retranscris sur un logiciel 3D pour créer des photos réalistes. J’utilise d’abord Sketchup pour modéliser puis Artlantis pour les rendus. Je présente ensuite mon travail au client lors d’un rendez-vous où j’apporte systématiquement des échantillons de carrelage, de faïence, de bois ou bien de stratifié avec moi. Le choix des matériaux et coloris se fait toujours sur échantillons car ils permettent de mieux visualiser.

Il y a un vrai travail de collaboration avec le client ?

Création d'une cuisine lumineuse

Oui, le projet vient toujours du client. Je fais toujours émerger une proposition par rapport à ce qu’il m’a dit. Je propose des idées et puis j’affine en fonction de sa réaction. Le client peut avoir tort aussi. Par exemple, quand il propose quelque chose qui n’est pas cohérent ou qui ne va pas convenir à la cuisine. Mon rôle va être de le convaincre, de tourner les choses différemment mais j’ai toujours besoin de son approbation. Je vais argumenter pour convaincre et voir si je peux réussir à faire passer des choses mais un projet, une proposition naît toujours du client.

Est-ce que vous faites appel aux mêmes artisans dans vos différents projets ?

Tout dépend du client, certains ont leurs propres artisans et d’autres non. Dans ce cas, je peux conseiller des artisans en effet. Il m’arrive également d’en proposer quand le projet est un peu particulier. 

Est-ce que vous voyez le rendu réel de vos projets ?

Projet de décoration et d'aménagement d'une cuisine

Aujourd’hui, je m’arrête à la conception, en tant que décoratrice je ne fais pas du tout de maîtrise d’œuvre mais j’aime bien aller voir le résultat quand même. Grâce aux photos réalistes et aux plans côtés pour les artisans, on a un rendu qui est très précis. Même si je ne fais pas ce métier-là depuis longtemps, je pense qu’il a évolué notamment avec les photos réalistes. Le visuel est très proche de la réalité, on peut y intégrer les matières et les coloris exacts.

Qu’est-ce que vous considérez comme étant le plus difficile dans l’aménagement d’une cuisine ?

Je dirais que le plus difficile est de trouver l’harmonie. Par exemple, dans une maison neuve une fenêtre de cuisine mal placée peut devenir une difficulté. Comment faire pour créer une cuisine harmonieuse et cohérente quand, par exemple, une fenêtre n’est pas placée à un endroit stratégique. La difficulté est de rendre une cuisine esthétique malgré ses contraintes physiques mais c’est aussi ça qui est intéressant au final.

Qu’est-ce qui, au contraire, vous plaît le plus dans l’aménagement d’une cuisine ?

Je vais vous répondre l’harmonie également. Je trouve que c’est challengeant et qu’il y a un véritable plaisir à créer une cuisine harmonieuse. J’aime bien travailler sur les structures et les couleurs notamment pour créer cet équilibre. Je trouve cela important parce que quelque chose d’harmonieux crée une sensation apaisante. Et une cuisine apaisante, pour moi il n’y a rien de mieux.

Comment définiriez-vous votre style ?

Projet de décoration d'une cuisine

Ce n’est pas facile comme question mais je dirais que mon style est coloré. J’aime travailler l’association des matières, des formes et des couleurs. Le bois et le blanc sont également très présents dans mes projets.

Quelles sont vos influences en matière de décoration ?

Je suis très fan de Sarah Lavoine qui a, elle aussi, un style très coloré. Il y a également Marion Lanoë qui est architecte d’intérieur à Lyon, j’aime beaucoup ce qu’elle fait. Et puis, dans un autre registre j’aime bien aussi Kelly Hoppen. Son style est différent parce que c’est une américaine et aux États-Unis on est sur des grands espaces, des grands volumes, ce qui n’est pas vraiment le cas en France. J’aime beaucoup sa façon justement de structurer les espaces.

Y a-t-il un style décoratif en particulier que vous aimez le plus pour une cuisine ? Si oui, lequel et pourquoi ?

Pour une cuisine, j’aime beaucoup le style moderne et épuré. J’aime bien également les esthétiques chics et élégantes avec des matières nobles comme le marbre. C’est un matériau ou du moins une finition qui revient sur le devant de la scène tout comme la céramique. Et on trouve justement des plans de travail, des crédences ou même des tables en céramique avec une finition marbre, ce qui donne un côté chic et élégant. J’aime bien proposer cette finition à mes clients.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le côté moderne et épuré ?

Aménagement et décoration d'une cuisine en longueur

Je trouve qu’un intérieur moderne et épuré est très apaisant mais il faut faire attention à ce que cela ne paraisse pas trop froid. Il faut trouver le juste milieu en apportant un peu de chaleur avec du bois par exemple. Un intérieur épuré est aussi plus facile à nettoyer. Visuellement, il fait moins bazar grâce à des rangements fermés et à des lignes simples. Ce qui peut être intéressant c’est de jouer sur le contraste en ayant des lignes épurées, des rangements fermés mais aussi une petite vitrine ou une petite niche pour mettre en décoration quelques objets.

Pour vous quels sont les 5 éléments déco indispensables dans une cuisine ?

En premier, je dirais des tablettes pour disposer de beaux objets ou de la vaisselle. Je trouve qu’elles permettent de mettre en valeur des objets sans que cela fasse fouillis. Elles apportent quelque chose de plus authentique et de plus chaleureux au style épuré. Une cuisine laboratoire, donc qui va être très épurée, peut avoir un côté très froid. Ajouter des tablettes permet justement d’avoir une petite touche déco sympa et chaleureuse.

Ensuite, je dirais des chaises colorées. Quand on est sur des matières un peu neutres, j’aime bien apporter une petite touche de couleur et d’originalité. Les cuisines blanches sont majoritaires, on n’ose pas forcément mettre de la couleur sur le mobilier alors que celle-ci permet d’apporter du peps et du dynamisme. Maintenant, on peut trouver très facilement des chaises colorées en tissu ou bien dans d’autres matières.

La verrière en cuisine est également un élément de déco intéressant. Elle permet de faire entrer la lumière. Judicieusement placée, elle apportera la touche finale à la pièce.

Et pour finir, je dirais les suspensions. Pour moi, c’est vraiment un élément de déco à part entière. Les grandes suspensions, par exemple, permettent d’habiller l’espace et d’affirmer un style.

Quelle est votre couleur fétiche dans une cuisine ?

Ma couleur fétiche c’est le jaune moutarde, je ne sais pas pourquoi mais c’est une teinte qui me parle énormément. Je trouve qu’elle apporte un côté lumineux et joyeux. Je l’utilise dans beaucoup de mes projets par petites touches, par exemple, sur des accessoires ou bien sur des chaises.

Pour vous, quelle est la couleur à bannir dans une cuisine ?

Je dirais qu’il n’y a aucune couleur à bannir. Je pense qu’il s’agit toujours d’une question d’équilibre et de nuance. Par exemple, un rouge vif va être très violent tandis qu’un rouge sombre, un rouge terracotta ou bien encore une teinte douce seront tout de suite plus agréables. Après, c’est aussi une question d’association. Il faut nuancer entre des teintes très intenses et des coloris plus neutres. Le risque avec les couleurs intenses est la lassitude notamment. Alors pour éviter de s’en lasser, il faut les mélanger avec d’autres coloris plus neutres. Vous pouvez avoir des meubles de couleurs intenses comme du bleu marine, du vert ou encore du terracotta et les associer avec du marron, du noir ou encore du vert foncé ou bien avec des couleurs pastel. Ce mélange permet de nuancer, d’équilibrer et également d’éviter la lassitude.

Quelle serait, pour vous, la faute de goût à ne pas commettre dans une cuisine ?

C’est un peu compliqué comme question. Je pense qu’il n’y a pas de vérité en décoration donc chaque style peut se défendre. Moi ce qui peut me poser problème c’est quand les cuisines ne sont plus du tout d’actualité, quand je sens un décalage ou bien du mobilier non adapté à la taille de la cuisine. Par exemple, une très grande cuisine avec un tout petit îlot central au milieu, pour moi, ça n’est pas possible. Ne pas savoir bien occuper l’espace d’une cuisine est une faute à ne pas commettre. J’imagine qu’aucun cuisiniste ne pourrait partir sur ce genre de choses quoi qu’il en soit.

Quels sont vos matériaux de prédilection dans la cuisine ?

Création d'une cuisine moderne et élégante

J’aime beaucoup le bois, le béton et le marbre. Je trouve le bois très chaleureux et naturel. Pour le béton, j’aime son côté brut. Et puis, le marbre je trouve qu’il donne tout de suite beaucoup de classe. D’ailleurs, j’associe souvent le marbre et le bois. Cette association donne tout de suite une touche beaucoup plus moderne je trouve.

Très appréciés pour leur forte résistance et pour leur facilité d’entretien, le Dekton et la céramique sont de plus en plus présents en cuisine, lequel préférez-vous ?

Entre les deux, je ne sais pas. Le Dekton et la céramique sont tous deux des matériaux nobles et résistants, c’est pourquoi ils ont un prix plus élevé que celui d’un plan de travail classique. Ils demandent également un certain savoir-faire pour pouvoir être posés proprement.

Quel est, selon vous, le mix and match parfait pour une cuisine tendance ?

Réalisation d'une cuisine tendance

En ce moment, vous l’aurez compris, j’apprécie beaucoup l’aspect marbre donc je conseillerais cette finition associée avec du bois foncé par exemple. Ce mélange me parle c’est pourquoi j’aime bien le proposer à mes clients. Après je ne sais pas s’il y a vraiment de mix parfait en décoration. Chacun possède son propre style donc des mix and match parfaits il y en a plein. Pour moi, c’est cette association du marbre et du bois avec notamment des lignes assez fines. J’aime bien, par exemple, un plan de travail effet marbre, de faible épaisseur et avec des lignes épurées.

Comment vous tenez-vous à jour sur les dernières tendances déco ?

Avec les magazines, les émissions de déco ainsi que les salons même si en ce moment c’est un peu compliqué. Les salons sont indispensables pour se ressourcer et pour trouver de nouvelles inspirations. Les magazines, les émissions de déco et Internet permettent aussi de puiser plusieurs idées. Les sites des cuisinistes notamment sont très intéressants pour trouver des idées car ils sont, en général, très à jour sur les tendances déco. Je trouve qu’il est très important de multiplier les sources d’inspirations car il y a des choses qui nous parlent plus que d’autres. J’étais fan de la maison France 5, maintenant sur Netflix il y a quelques émissions de déco intéressantes comme ma maison rêvée dans un style américain. On est assez loin du style français mais on peut y puiser des idées quand même.

Quelles sont les principales difficultés que vous avez pu rencontrer dans l’aménagement et la décoration d’une cuisine et quelles ont été vos astuces pour les contrer ?

La lumière, certaines cuisines sont peu lumineuses donc il faut réussir à apporter de la clarté. Pour cela, il existe plusieurs solutions comme le miroir en crédence ou bien le zellige qui vont permettre de refléter la lumière. Il faut aussi privilégier des couleurs claires pour donner de la luminosité à la cuisine. Vous pouvez également jouer sur les luminaires. D’autres cuisines sont trop neutres, elles peuvent donner l’impression qu’il ne s’y passe rien. L’idée va être d’apporter du dynamisme avec un papier peint ou bien encore avec une crédence bien choisie. La crédence aux motifs géométriques ou bien une jolie couleur de meuble peuvent apporter pas mal de peps.

Les petites cuisines offrent, elles aussi, de nombreux challenges. Il faut réussir à optimiser l’espace du mieux possible. J’aime bien les rangements sur tout le mur pour créer comme un second mur permettant de dissimuler la cuisine. Quand on est sur des petits espaces, cette solution permet d’avoir pas mal de rangements. Le mobilier extensible également est très pratique. Par exemple, un bar ou bien un îlot central qui puisse se refermer pour gagner de la place, quelque chose qui puisse être modulable. Une table de repas modulable cachée puis ouverte quand on en a besoin, c’est très pratique.

Les grandes cuisines également présentent des difficultés. La problématique principale est de trouver comment occuper l’espace pour ne pas avoir une sensation de vide. Pour cela, il faut vraiment adapter le mobilier à la taille de la pièce. Par exemple, au lieu de mettre un seul îlot central pourquoi ne pas en mettre deux ? Il y a plein de solutions pour occuper l’espace et les pros en la matière sont les Américains. Ils travaillent vraiment avec des grands volumes donc ils savent bien comment occuper l’espace. Personnellement, j’aime bien jouer sur les contrastes et sur les matières. Par exemple, mélanger une crédence avec un côté un peu brut et puis partir sur des couleurs claires. Bien sûr, ça n’est pas toujours évident, il faut bien doser, c’est une question d’équilibre. Jouer sur les contrastes permet de créer du volume et de mettre en avant une pièce. Il faut tester pour trouver le bon équilibre. Ce dernier dépend aussi de la disposition des éléments. Dans une grande cuisine, il faut qu’il s’y passe quelque chose sinon ça fait tout de suite vide. Une autre astuce est de mettre des grandes suspensions pour occuper l’espace.

Le confinement a-t-il amené des changements dans la façon d’aménager ou de décorer une cuisine ? Si oui, lesquels ?

Oui, les cuisines ont besoin d’être plus fonctionnelles et plus ergonomiques parce que nous y passons plus de temps. Je constate également un retour aux matières naturelles dans les cuisines. Le bois reste un incontournable notamment. Dans cette période de crise nous avons besoin d’un environnement rassurant. Les couleurs douces et naturelles sont donc les bienvenues pour renouer avec la nature et créer un univers apaisant. Le retour aux matières naturelles est pour moi très présent dans la cuisine avec des matières comme le bois ou bien encore la pierre mais aussi à travers des couleurs comme le vert, le terracotta ou encore le jaune. L’idée est de faire rentrer la nature dans la cuisine à travers les couleurs et les matières, comme je le disais mais aussi avec des plantes vertes ou bien séchées.

Est-ce que vous pouvez nous parler d’un projet de décoration intérieure d’une cuisine qui vous a marqué ?

Aménagement d'une cuisine en longueur

Il y a un projet en particulier qui m’a marqué, c’est l’un de mes premiers. La demande de la cliente était d’avoir un mélange de bleu, de rose et de papillons. Il s’agissait d’un appartement tout en longueur avec aucune pièce dédiée. Donc le challenge était de créer des espaces distincts pour le salon, la salle à manger et la cuisine. La cliente souhaitait également un coin bureau. Il fallait trouver comment optimiser au mieux l’espace. J’ai choisi de rassembler la cuisine et la salle à manger en un seul espace. Pour cela, j’ai proposé une grande table de salle à manger qui puisse également servir de plan de travail. Cette table occupe la majorité de l’espace de la cuisine, c’est le point central de ce lieu. Comme ma cliente voulait également un coin bureau, j’ai proposé la même table mais d’une dimension plus petite. L’avantage est qu’elle peut servir d’extension à la table de cuisine pour recevoir du monde. Dans cette cuisine il n’y a aucun meuble, les rangements sont directement intégrés au mur ce qui permet de libérer de la place et d’optimiser l’espace. Cette organisation permet également d’avoir des fauteuils un peu plus cossus pour le côté esthétique mais aussi confort. L’objectif était de concentrer au centre de la cuisine la table et de jolies chaises pour donner de la présence à la pièce. En termes de coloris, je suis partie sur des carreaux blanc et beige, sur un mélange de bois et un bleu très profond. Je trouvais cette association harmonieuse. Les carreaux de ciment blanc et beige viennent adoucir et éclairer l’ensemble de la pièce, tandis que le bleu profond apporte une jolie touche de couleur. Enfin, il y a également des suspensions qui donnent une petite touche à la fois classe et nature et qui viennent également faire écho au bois de la cuisine. Cette cuisine m’a vraiment marquée, d’une part, par sa contrainte principale qui m’a poussée à me dépasser mais aussi parce que je la trouve réussie tout simplement.

Décoration et aménagement d'un appartement

Qu’est-ce qui vous a poussé à accepter ce projet ?

Le challenge. La problématique pour la cliente était de savoir si elle achetait ou non cet appartement tout en longueur et donc un peu atypique et comment elle allait pouvoir le meubler. La propriétaire avait vraiment besoin d’être accompagnée pour optimiser tous les espaces. L’intérêt du projet, pour moi, était de faire de cette contrainte un atout. Les contraintes sont importantes car elles permettent de pousser la créativité. Elles nous poussent à nous dépasser et à trouver des solutions qui ne sont pas forcément évidentes. Après c’est toujours délicat d’avoir à refuser un projet. Un projet c’est d’abord une rencontre si les clients viennent vers nous ce n’est jamais vraiment par hasard. En général, ils nous contactent parce qu’ils parce qu’ils aiment notre style.  J’aime bien rencontrer les gens et avoir des photos de leur intérieur avant la rencontre. Je me rends compte à chaque fois qu’entre les photos que j’ai reçues, et donc l’image que je me suis faite de la maison, et quand j’arrive sur place c’est très souvent différent. On n’a pas la même perception. Donc je trouve que la rencontre est vraiment primordiale. Elle détermine aussi si oui ou non on va accepter le projet.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour ce projet-la ?

Pinterest principalement ainsi que le salon de la déco Maison et Objets à Paris où j’y ai trouvé les suspensions. Il arrive également qu’on ne sache pas d’où viennent les inspirations. Elles peuvent venir de loin car on s’inspire en permanence. Moi je m’inspire quand je regarde la télé ou un film par exemple, je vais analyser la décoration. Selon moi, on est toujours en veille sur ce que l’on trouve beau et sur ce qui nous fait vibrer. Ces inspirations peuvent ressortir quelques semaines ou quelques mois après mais des fois sans faire le rapprochement avec ce que l’on a vu.

Quelle est votre plus grande fierté dans ce projet ?

Je dirais la satisfaction de la cliente, c’est ce qui est le plus important et c’est ce qui me satisfait le plus. Le métier de décoratrice d’intérieur pour moi c’est d’apporter du bonheur en créant un univers qui correspond au client. Je trouve que ce qui est important c’est de s’adapter au mieux mais tout en apportant sa touche personnelle. Aujourd’hui comme on travaille avec des books, les clients connaissent déjà notre univers quand ils nous contactent.

Partager cet article
0 commentaire

Vous souhaitez donner votre avis sur cet article ?
Laissez le premier commentaire !

Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments