Rénover et aménager une grange pour la transformer en habitation – le guide complet

Rénover et aménager une grange pour la transformer en habitation - le guide complet
Partager cet article

Vous souhaitez rénover et aménager une grange afin de la transformer en habitation ? La transformation des bâtiments agricoles offrent de jolis volumes afin de laisser libre court à toutes vos envies d’agencement. Néanmoins, avant d’attaquer les travaux, il convient de planifier minutieusement les différentes étapes qui mèneront à la réussite de votre projet. Rassurez-vous, nous sommes là pour vous aider ! Grâce à ce guide complet, vous retrouverez toutes les étapes clés de la rénovation d’une grange, de l’étude de faisabilité en passant par les obligations administratives et financières jusqu’à l’aménagement intérieur de la grange pour la transformer en une superbe surface habitable.

Comment savoir si la grange peut être rénovée ?

Comment savoir si la grange peut être rénovée ?

Se renseigner à la mairie et consulter le PLU

Avant d’envisager la rénovation d’une grange, il et obligatoire de vous renseigner auprès de la mairie concernée. Vous devrez y consulter le PLU, le Plan Local d’Urbanisme, afin de vérifier si la grange se trouve bien dans une zone constructible. Si vous découvrez que ce n’est pas le cas, vous pouvez tout de même interroger le service d’urbanisme afin de savoir si un projet d’extension de la zone constructible est prévue ou non.

Le terrain peut-il être viabilisé ?

Un terrain viabilisé est un terrain raccordé aux réseaux d’électricité, d’eau, de gaz, de téléphone et d’assainissement. Pour savoir si le terrain de votre grange peut être viabilisé, vous devez contacter les services responsables de ces différents aménagements afin de connaître notamment l’état des différents réseaux mais également pour démarrer vos différentes demandes de devis. Ces vérifications devront se faire avant de commencer les travaux de réhabilitation de la grange pour éviter les mauvaises surprises.

Quels sont les travaux à mener ?

Pour transformer une grange en habitation, il est nécessaire de réaliser plusieurs travaux. Tout d’abord, l’isolation doit être effectuée pour garantir son confort thermique et acoustique. De même, vérifiez l’état de la charpente et de la toiture, et réparez-les si nécessaire pour assurer l’étanchéité et la solidité de la structure. Il faudra également prévoir l’installation de la plomberie et de l’électricité tout en respectant les normes en vigueur. Enfin, les travaux d’aménagement intérieur comme la pose de fenêtres, de portes et la création des différentes pièces (salon, salle à manger, cuisine, chambre, bureau, salle de bain) seront nécessaires pour transformer la grange en un espace habitable et fonctionnel. Ces travaux peuvent varier en fonction de l’état initial de la grange et des besoins spécifiques de chaque projet.

Faire les travaux soi-même ou les confier à des professionnels de la rénovation ?

Pour mener à bien ces travaux demandez-vous s’il est préférable de les réaliser vous-même ou de confier cette tâche à des professionnels de la rénovation. Si réaliser ces travaux seuls peut sembler plus avantageux financièrement au premier abord, de nombreux autres facteurs peuvent faire pencher la balance et vous diriger plutôt vers des professionnels du secteur. En effet, outre le temps gagné, avec des professionnels vous réduirez les risques de malfaçons et pourrez prétendre à des garanties pour vous protéger en cas de problème. Les différentes garanties que vous pourrez prétendre sont les suivantes :

    • La garantie décennale : elle couvre les malfaçons non détectables lors de la réception des travaux jusqu’à 10 ans. Elle assure notamment les dommages qui compromettent la solidité du bâti ou qui le rendent inhabitable ou impropre à l’usage destiné.
    • La garantie de parfait achèvement : elle couvre les éventuels défauts de conformité constatés lors de la réception des travaux. Vous avez 1 an pour notifier aux professionnels d’éventuels défauts.
    • La garantie de bon fonctionnement : aussi appelée garantie biennale, cette garantie valable 2 ans suivant la réception des travaux concerne le bon fonctionnement des équipements installés lors de la rénovation (ex : plomberie, électricité, chauffage, stores, etc.).

Enfin, nous vous conseillons d’opter pour une assurance dommages-ouvrage. Cette assurance est souscrite par le propriétaire et couvre les dommages relevant de la garantie décennale des professionnels sans attendre de décision de justice en cas de désaccord. Si vous recherchez une indemnisation rapide en cas de problème, il est conseillé de prendre cette assurance.

Il est également important de discuter de ces garanties et assurances avec les professionnels de la rénovation avant de commencer les travaux. Chaque entreprise peut avoir ses propres conditions et extensions de garanties. Pensez à bien lire les contrats avant de les signer.

Quelles autorisations obtenir pour transformer une grange en habitation ?

Quelles autorisations obtenir pour transformer une grange en habitation ?

Le changement de destination de la grange

Il existe 9 différents types d’usage : habitation, hôtel, bureaux ou services, industrie, commerce ou artisanat, équipement collectif, entrepôt commercial, usage agricole, stationnement. Il est fort probable que votre grange se trouve classée dans un type d’usage agricole. Par conséquent, il est indispensable de faire une demande de changement de destination afin qu’elle soit considérée comme un usage d’habitation. Pour ce faire, vous devrez de nouveau interpeler le service d’urbanisme concerné par la localisation de votre grange. Ce changement administratif et fiscal est primordial pour obtenir votre permis de construire. Pour augmenter vos chances de voir votre demande de changement de destination pour votre grange acceptée, nous vous recommandons de bien comprendre les règles locales, de préparer des plans détaillés et de réunir tous les documents nécessaires. N’hésitez pas à faire appel à des experts pour vous guider et assurez-vous de respecter les délais et les procédures. De plus, veillez à présenter une argumentation solide qui met en avant les avantages de votre projet pour la commune et maintenez un dialogue ouvert avec les autorités locales tout au long du processus.

Le cas de la grange isolée

Si votre grange est isolée, sans habitations avoisinantes, il peut y avoir des restrictions quant au changement de destination. Il est donc recommandé de consulter les autorités locales pour comprendre les contraintes spécifiques à votre situation.

Le cas de la grange isolée près d’une habitation

Si votre grange est isolée mais proche d’une habitation existante, il est généralement plus facile d’obtenir l’autorisation de changer sa destination. Cependant, des réglementations locales peuvent s’appliquer, d’où l’importance de se renseigner également auprès des autorités compétentes.

Le cas d’une grange accolée à une maison

Lorsque la grange est déjà accolée à une habitation, le processus de changement de destination est souvent plus fluide car elle s’inscrit dans la continuité de la résidence principale. Cela facilite généralement les démarches administratives et l’aménagement de la grange en habitation sans rencontrer de difficultés majeures.

Le permis de construire

Pour réhabiliter une grange en un lieu habitable, il est nécessaire d’obtenir un permis de construire. En effet, tout changement de destination d’un bâtiment est soumis à un permis de construire dès lors que vous modifiez les structures porteuses ou la façade, ce qui est bien souvent le cas par exemple pour créer des portes ou des fenêtres. Si vous ne modifiez pas la structure de la grange, alors, un permis de construire ne vous sera pas demandé.

La demande de permis de construire se fera également à la mairie et différents documents vous seront demandés tels que :

  • Le Cerfa n° 1340607.
  • Le plan de situation, plan de masse, plan de coupe du terrain et de la construction.
  • Le descriptif du terrain et du projet.
  • La projection des futures façades et toitures.
  • La visualisation schématique du projet d’aménagement dans son environnement.
  • Une photo plan serré du terrain.
  • Une photo plus large du bâtiment et de son environnement.

D’autres éléments sont à prendre en compte afin de faire votre demande de la bonne façon et donc d’obtenir votre permis de construire. Par exemple, pensez à respecter les contraintes architecturales et esthétiques de la région. Prévoyez également un délai raisonnable pour le traitement de votre demande et n’hésitez pas à consulter un professionnel si nécessaire. Si possible, déposez votre demande en ligne pour plus de rapidité. Enfin, suivez attentivement l’avancement de votre dossier et assurez-vous de fournir toutes les informations requises que nous avons pu voir auparavant.

Dois-je avoir recours à un architecte pour rénover une grange ?

La nécessité de faire appel à un architecte pour la rénovation d’une grange dépend de la surface à rénover et des réglementations locales. Dans de nombreux cas, lorsque la surface dépasse un certain seuil défini par la loi, il est obligatoire de recourir aux services d’un architecte pour obtenir les autorisations nécessaires et assurer la conformité des travaux aux normes en vigueur. Même si dans votre cas ce n’est pas obligatoire, faire appel à un architecte peut apporter une expertise technique, une vision globale du projet, et garantir une transformation réussie de votre grange en habitation.

Comment chiffrer le coût des travaux pour transformer une grange en habitation ?

Comment chiffrer le coût des travaux pour transformer une grange en habitation ?

Faire diagnostiquer la grange à transformer par des professionnels du bâtiment

Afin de maîtriser et anticiper vos différents coûts, il est conseillé d’effectuer un diagnostic complet de la grange par des professionnels du bâtiment. Ce diagnostic complet permettra de détecter tout problème structurel, électrique, de plomberie, ou autre afin d’évaluer l’état général du bâtiment. Les professionnels pourront également repérer d’éventuels vices cachés qui pourraient impacter le coût des travaux. Ce diagnostic vous fournira une base solide pour estimer le budget et planifier les étapes à suivre pour la transformation de la grange.

Faire viabiliser la grange à transformer

Le coût de la viabilisation varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’état initial de la grange et l’ampleur des travaux nécessaires. Pour une estimation générale, il est raisonnable de prévoir un budget compris entre 5000 et 15 000 euros. Ce montant peut être plus élevé si des travaux importants sont nécessaires, comme installer une fosse septique ou refaire toute l’installation électrique. Il est recommandé de faire évaluer précisément les besoins en viabilisation par des professionnels du bâtiment ou des entreprises spécialisées. Ils pourront réaliser un devis détaillé en fonction des spécificités de votre projet et des normes en vigueur dans votre région.

Éliminer les éventuels polluants

Autrefois à vocation agricole, il est possible que la grange ait été contaminée par des polluants qui ont été stockés dedans (hydrocarbures, produits phytosanitaire, etc.). De même, certaines constructions anciennes utilisaient de l’amiante.  Si vous constatez la présence d’au moins l’un de ces polluants, une opération de décontamination est indispensable pour préserver votre santé.

Effectuer des appels d’offres auprès des différentes entreprises du bâtiment

Une fois que vous avez une vision claire des travaux à réaliser pour transformer votre grange en habitation, il est temps d’obtenir des devis détaillés. Faites appel à plusieurs entreprises du bâtiment dont celles spécialisées dans la rénovation et la transformation de bâtiments anciens. Comparez les prix, mais ne vous limitez pas seulement au coût : prenez en compte la réputation de l’entreprise, son expérience dans ce type de projet et les garanties qu’elle offre. Les avis en ligne peuvent également vous aider à évaluer la qualité du travail de chaque entreprise.

Se renseigner sur les possibles aides de l’état pour rénover son habitation

Il existe des aides et des subventions gouvernementales pour encourager les rénovations notamment si celles-ci ont pour but d’améliorer l’aspect écologique et énergétique de votre habitation. Renseignez-vous sur les programmes dédiés à l’amélioration énergétique disponibles dans votre région (isolation, chauffage écologique, panneaux solaires, etc.). Voici quelques exemples :

  • Ma prime renov’ : qui permet de simplifier et d’accélérer l’accès aux aides à la rénovation énergétique. Ces aides peuvent considérablement réduire le coût total de votre projet de transformation de grange en habitation.
  • La prime énergie : qui est destinée à aider les foyers à améliorer les performances énergétiques de leur habitat (chauffage et isolation)
  • L’Eco-PTZ : qui est un prêt sans intérêt afin de réaliser des travaux d’amélioration et de rénovation énergétique.
  • La TVA réduite : vous ne paierez que 5,5% de TVA pour la rénovation énergétique de votre habitat. Pour d’autres travaux concernant l’amélioration, la transformation, l’aménagement ainsi que la fourniture de certains équipements un taux de 10% peut être possible en fonction de votre situation.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Opter pour une habitation écologique et économique

Investir dans une rénovation verte présente des avantages pour l’environnement mais également d’un point de vue financier. En effet, améliorer l’isolation de son habitation ou utiliser des énergies vertes peut contribuer à réduire vos factures énergétiques tout en minimisant votre empreinte environnementale. Par exemple, une meilleure isolation réduit les besoins de chauffage et de climatisation, ce qui se traduit par des économies sur vos factures d’énergie. Bien que les investissements initiaux dans ces technologies et matériaux sont généralement plus élevés, les économies réalisées à moyen ou long terme peuvent compenser ces coûts supplémentaires voire même, le plus souvent, vous permettre de faire belles économies. De plus, ces améliorations peuvent également augmenter la valeur de votre habitation sur le marché immobilier, car de plus en plus d’acheteurs sont sensibles aux critères environnementaux et énergétiques.

Anticiper les imprévus

Même avec une planification minutieuse et des devis détaillés, les travaux de rénovation peuvent parfois révéler des imprévus qui nécessitent des ajustements du budget. Il est recommandé de prévoir un budget supplémentaire d’environ 10 à 20% du coût initial pour faire face à ces imprévus. Cette marge de sécurité vous permettra d’aborder plus sereinement votre projet de rénovation sans compromettre la qualité des travaux.

En moyenne à combien est estimé le coût d’une rénovation de grange au m2 ?

Le coût d’une rénovation de grange peut varier considérablement en fonction de divers facteurs tels que la localisation géographique, l’état initial de la grange, les matériaux utilisés, les travaux spécifiques à réaliser, etc. Il est donc difficile de donner une estimation précise sans avoir analysé ces éléments spécifiques. En général, le coût d’une rénovation de grange peut varier de 450€ à 1 500€/m² pour un bâtiment en état d’usage et de 1 500€ à 3 000€/m² pour une grange en ruine. Nous vous recommandons de consulter des professionnels du secteur basés dans la localité pour obtenir une estimation précise de votre projet.

Nos conseils pour réussir l’aménagement d’une ancienne grange

Nos conseils pour réussir l'aménagement d'une ancienne grange

Jouer sur les volumes

Les anciennes granges offrent de beaux et grands volumes. Pour profiter au mieux de ces espaces, il est important de bien les agencer. Évitez de surcharger l’espace et opter pour des éléments de décoration et du mobilier qui mettent en valeur la hauteur sous plafond ainsi que l’espace disponible. Par exemple, privilégiez des luminaires suspendus qui soulignent la verticalité de la pièce ou des meubles bas qui ne masquent pas la vue et qui donnent une sensation d’ouverture.

Miser sur la lumière

La lumière est essentielle pour mettre en valeur les caractéristiques de votre ancienne grange. Optez pour des solutions qui maximisent la lumière naturelle, comme des portes fenêtres généreuses et des baies vitrées lumineuses. Ces ouvertures permettent de créer une connexion avec l’extérieur et donc la nature et permettent notamment d’apporter une ambiance cosy à l’intérieur. Veillez donc à intégrer la lumière naturelle à votre projet de rénovation de grange afin d’obtenir un intérieur apaisant et accueillant.

Garder le charme de l’ancien

Ne perdez pas de vue le charme et l’authenticité de votre ancienne grange. Mettez en valeur les éléments d’origine tels que les murs en pierre, la charpente apparente ou les poutres en bois. Les murs en pierre vont offrir à votre espace une ambiance chaleureuse et rustique, tandis que la charpente apparente ou les poutres en bois ajouteront du cachet à votre future habitation. Vous pouvez souligner ces éléments en les laissant visibles et en les mettant en valeur dans votre décoration intérieure. Le charme de l’ancien va permettre d’apporter du caractère à votre intérieur tout en faisant un clin d’œil à l’histoire de votre grange.

Jouer sur des couleurs homogènes

Pour que votre décoration conserve un agréable équilibre visuel, optez pour des couleurs homogènes et naturelles qui s’harmonisent avec l’environnement de votre grange. En effet, les teintes douces et neutres vont valoriser les éléments architecturaux tout en créant une ambiance apaisante et lumineuse. Cela permettra aussi de ne pas surcharger l’espace avec trop d’informations visuelles.

Miser sur du mobilier authentique

Misez sur du mobilier authentique ! Qu’il s’agisse de meubles en bois massif ou composés dans d’autres matières naturelles comme le rotin, ces éléments participeront à créer une ambiance chaleureuse et en harmonie avec le style naturel de votre ancienne grange. Par exemple, pourquoi ne pas envisager d’installer une grande table en bois massif dans votre salle à manger ? Son aspect rustique et convivial sublimera à coup sûr votre pièce. Pour l’accompagner, des chaises en bois avec une assise en paille pour renforcer le côté rustique s’associeront à merveille. Néanmoins, de nombreuses autres possibilités pour s’adapter à chaque envie sont possibles.

Ne pas oublier d’insuffler également de la modernité

N’oubliez pas d’apporter une touche de modernité à votre intérieur tout en conservant le charme de l’ancien afin de ne pas sombrer dans le too much. L’association d’éléments anciens et modernes peut créer un équilibre esthétique et fonctionnel très intéressant afin d’obtenir un résultat harmonieux et tendance. Il peut s’agir aussi bien de meubles que d’accessoires déco.

Contacter des professionnels de la décoration et de l’agencement d’espaces.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels de la décoration et de l’agencement d’espaces pour vous aider à concrétiser votre vision. Ils pourront vous guider dans le choix des matériaux, des couleurs et du mobilier, tout en tenant compte des particularités de votre espace pour un aménagement optimal à votre image.

 

Transformer une grange en habitation est un projet complexe mais gratifiant. Avec une approche réfléchie et des professionnels qualifiés, votre grange rénovée deviendra un lieu de vie agréable et personnalisé ainsi que le projet d’une vie. Êtes-vous prêt à tenter l’expérience ?

Partager cet article
0 commentaire

Vous souhaitez donner votre avis sur cet article ?
Laissez le premier commentaire !

Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments