Déco upcycling : comment relooker un vieux meuble ?

Déco upcycling : comment relooker un vieux meuble ?
Partager cet article

Vous avez de vieux meubles chez vous et ne savez pas quoi en faire ? Nul besoin de les jeter, transformez-les ! Porté par la tendance déco de l’upcycling, relooker ses meubles anciens est très en vogue. De l’armoire, à la table en passant par les chaises chinées dans les brocantes, amusez-vous à bousculer les codes avec plus ou moins d’audace en les customisant à vos goûts afin de leur donner une seconde jeunesse. Suivez nos conseils pour trouver l’inspiration et réussir facilement la transformation de vos vieux meubles !

Les meubles anciens que l’on adore relooker !

Relooker de vieux meubles avec la tendance de l'upcycling

Les meubles de style

Le meuble de style a longtemps été considéré comme désuet, mais revient au goût du jour à travers des teintes et des motifs contemporains. On aime ses rondeurs et les moulures qui le caractérisent. Notre astuce : métamorphosez votre vieille chaise Louis XVI avec une peinture pastel, noir mat ou bien encore crème. Des fauteuils, aux armoires en passant par les commodes et autres buffets, nul doute que votre customisation sublimera vos meubles anciens.

Les meubles scandinaves

Le design scandinave est né dans les années 1930 et a su conquérir les générations ! Si vous optez pour un meuble d’époque, il y a fort à parier que celui-ci risque d’être un peu abîmé. Pour ce type de mobilier, rien ne vaut le bois naturel qui peut être associé à quelques coloris pastel. De la table scandinave, aux fauteuils en passant par les chaises, ce mobilier est un incontournable des intérieurs qui se veulent tendance !

Les meubles d’écolier

La chaise et le bureau d’écolier ont su marquer les époques ! Aujourd’hui, ce mobilier se retrouve également dans nos intérieurs. Le bois et le métal seront les deux matières phares. Le premier pourra garder sa teinte voire dans certains cas être associé à des morceaux de magazines collés dessus pour un look original. Le métal pourra également être repeint, noir pour les plus sages et coloré pour les plus extravertis. Même s’il s’agit de meubles d’école, aucune règle n’est établie !

Les meubles seventies

Le mobilier des années 1970 intègre merveilleusement bien les décorations scandinaves ou de style bohème. Ces meubles sont dans l’air du temps et se mixent parfaitement avec le style scandinave, bohème ou pop. Foncez sur les enfilades basses, les vaisseliers, les petites tables, les étagères qui savent mettre en valeur le bois.

Les meubles rustiques

De la table rustique aux vieilles chaises en paille, ces meubles ont vraiment du charme. Apprécié pour son authenticité, ce mobilier champêtre n’est plus seulement voué à intégrer nos maisons de campagne. Il se modernise et trouve place dans tous les intérieurs conviviaux ! On aime au choix le repeindre dans des teintes claires pour un esprit provençal ou foncées pour un look industriel. On adore également garder son esthétique brute qui a fait toute sa renommée.

Les meubles intemporels aux lignes sobres

Le meuble intemporel traverse les époques ! On l’adore grâce à son style passe-partout, son absence de moulures et de courbes trop prononcées. Selon la finition choisie, vous pourrez lui donner un style champêtre, vintage, voire carrément contemporain. Armoire, bibliothèque, table ou console… à vous de jouer !

Nos solutions pour moderniser un vieux meuble

Moderniser un vieux meuble en le repeignant

Le rajeunir sans le dénaturer

Il n’y a pas forcément besoin de faire preuve d’une grande créativité pour moderniser un meuble ancien. Il suffit, parfois, que ce dernier retrouve une nouvelle jeunesse et son éclat. Pour cela, il existe des vernis incolores brillants, mais aussi mats. Si vous voulez modifier la teinte du bois tout en laissant le veinage apparent, choisir des lasures, cires ou vernis teintés qui s’avèrent le plus souvent des choix judicieux.

Le repeindre

Le choix de la couleur peut radicalement changer le look de votre vieux meuble. Que vous optiez pour un noir mat empreint d’élégance, un blanc cassé qui apportera de la clarté ou bien encore une teinte vitaminée comme le jaune moutarde, votre meuble sera transformé ! Coup de cœur notamment pour les meubles bicolores qui sont très tendance en ce moment.

Miser sur la tapisserie murale

Loin de là l’image des vieilles tapisseries démodées, ces morceaux de papier reviennent au goût du jour. On adore tout particulièrement les motifs scandinaves, floraux ou animaliers typiques des décorations scandinaves et bohèmes. Posée dans les caissons d’une armoire ou bien encore sur la devanture des tiroirs de votre vieille commode, la tapisserie, si elle est bien choisie, modernisera à coup sûr votre mobilier. Elle fait partie des éléments incontournables de la déco upcycling !

Changer le plateau

Pour relooker une table, une console ou une commode, il suffit parfois de peu de choses. En changeant le plateau de votre meuble, vous lui offrirez un nouveau look. Parmi les plateaux stars : le marbre, le Dekton, la céramique, le bois laqué ou le stratifié. Il y en a pour tous les goûts !

Remplacer les poignées

L’une des autres techniques incontournables de la customisation du mobilier est le changement des poignées. De l’armoire, en passant par la commode ou bien la table avec tiroir, la poignée n’est pas seulement pratique, mais se veut aussi esthétique. Parmi nos préférées : les poignées de bord pour les intérieurs minimalistes, les poignées en coquillage pour les décos scandinaves ou bien encore les poignées à lanières en cuir que l’on aime retrouver dans les décorations industrielles.

Les différentes étapes à suivre pour le relooking de votre meuble

Relooker un vieux meuble en plusieurs étapes

Étudiez l’état de votre vieux meuble

Cela va du bon sens, mais il est primordial que les fondations de votre meuble soient correctes pour ne pas avoir tout à refaire ! Il faut donc dans un premier temps s’assurer qu’il en vaut bien la peine. Pour cela, vérifiez l’assemblage ou bien encore l’état général du bois afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de parasites. Si vous constatez quelques trous, un simple traitement suffira généralement pour vous débarrasser des petites bestioles. S’il s’agit d’un meuble en métal, effectuez une inspection complète pour vérifier qu’il n’y a pas de traces de rouille. N’hésitez pas à regarder tous les recoins, ouvrez les tiroirs et les portes, vérifiez la solidité des gonds, etc. L’inspection générale de votre meuble vous permettra également de quantifier plus facilement le temps à y consacrer. Par exemple, si vous constatez une couche de vernis importante, il faudra dédier plus de temps pour décaper votre meuble entièrement.

Équipez-vous avec du matériel adapté

Un bon bricoleur doit être équipé pour faciliter le relooking du meuble et le protéger des éventuels bobos ! Dans la boite à outils on doit trouver :

  • Des pinceaux et rouleaux de peinture : les outils indispensables pour repeindre votre mobilier.
  • Du papier de verre à gros grain et à grain fin : vos alliés pour poncer votre mobilier.
  • De la colle : avec elle, votre bon vieux meuble retrouvera sa solidité.
  • De la pâte à bois : terminé les trous, avec elle, ils seront rebouchés.
  • Divers produits pour préparer le bois et le métal : décapant, décirant, traitement antiparasitaire et antirouille, etc. ces produits d’entretien permettront de préparer les fondations pour le relooking de votre mobilier.
  • Divers produits pour customiser le bois et le métal : peinture, cire, huile, vernis, etc. ces produits d’entretien donneront un coup de neuf à vos vieux meubles.
  • Des gants et des masques : on l’oublie parfois, mais poncer ou utiliser certains produits peut être nocifs si vous inhalez des vapeurs ou êtes en contact physique avec des produits chimiques. Il est donc important d’aérer la pièce et de vous protéger à l’aide d’un masque et de gants. Ces derniers éviteront également quelques petits bobos.

Décapez le meuble

Le décapage est une étape importante pour appliquer une finition à votre meuble : peinture, huile, vernis ou cire. Cette étape sert également à évaluer plus facilement l’état de votre mobilier et de le traiter si besoin. Avant de décaper un meuble, il convient de vous assurer de la finition appliquée. Pour l’identifier, notamment s’il s’agit d’un meuble en bois, frottez un coin peu visible de votre meuble avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler. Si le chiffon se colore et devient poisseux, il s’agit d’un meuble ciré. Si le chiffon absorbe uniquement les salissures, le meuble est verni. Cette étape est importante, car le décapage ne sera pas le même. Si votre meuble est ciré, il conviendra d’appliquer un décireur. Celui-ci éliminera les anciennes couches de cire sans dénaturer le bois. Pour les meubles vernis ou peints, il faudra vous munir d’une brosse à poils en nylon seule matière qui résistera au décapant en bois que vous utiliserez. Pour le mobilier en métal, utilisez un décapant spécial métal ou une ponceuse avec un disque abrasif afin d’enlever toute la peinture puis une perceuse avec une brosse pour effacer les potentielles rayures laissées.

Traitez votre meuble

Rares sont les meubles anciens en bois qui sont épargnés par les parasites ou par la rouille si ces derniers sont conçus en métal. Une fois votre mobilier décapé et donc à l’état brut, traitez-le avec un produit adapté. Même si votre produit n’est pas attaqué par la rouille ou les bestioles, un traitement à titre préventif est toujours plus sécurisant afin de lui assurer un avenir durable.

Rebouchez les fentes, entailles et trous du meuble

Une fois votre meuble traité, il convient de le rafistoler en comblant les parties manquantes et autres petits trous préjudiciables pour la belle esthétique de votre meuble. Pour cela, équipez-vous de pâte à bois, de mastic ou de résine pour reboucher les trous et reconstituer les parties manquantes. Si une partie est déboitée, utilisez de la colle spéciale adaptée au matériau incriminé.

Passez deux couches de peinture

Votre meuble est désormais prêt à être repeint. Néanmoins, veillez à respecter la règle suivante : toujours appliquer une seconde couche. Même si à l’œil nu le résultat vous parait satisfaisant, la seconde couche rendra plus résistant votre meuble sur la durée. Si vous voulez conserver la teinte de votre meuble en bois, appliquez un vernis incolore. Une autre solution peut être intéressante : utiliser les techniques de patine ! Dans ce cas, utilisez des cires et des patines à vieillir. Ces produits vous permettront de garder le look vintage de votre mobilier.

Appliquez un film protecteur

Votre meuble est presque terminé ! Afin de lui apporter une touche de brillance ou un aspect mat, vous pouvez lui appliquer un vernis. Les meubles en bois pourront également opter pour la cire ou l’huile. Et voilà, votre vieux meuble retrouve une seconde jeunesse et est prêt à affronter les prochaines années !

Et vous, savez-vous déjà comment moderniser votre vieux meuble ? Pour encore plus d’idées déco bonnes pour la planète, nous vous invitons à découvrir notre article : déco upcycling : 10 idées d’objets à détourner pour un intérieur tendance et responsable !

 

 

Partager cet article
0 commentaire

Vous souhaitez donner votre avis sur cet article ?
Laissez le premier commentaire !

Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments