Aménager une terrasse : 10 erreurs à éviter absolument !

Aménager une terrasse : 10 erreurs à éviter
Partager cet article

Aménager sa terrasse ? Oui ! Ne pas réfléchir en amont à cet aménagement ? Surtout pas ! Il y a quelques réflexes à adopter pour éviter de vous retrouver avec un extérieur qui ne vous convient pas. Nous avons réuni dans cet article 10 erreurs à éviter pour réussir à coup sûr la décoration et l’ameublement de votre terrasse. Suivez le guide !

1 – Ne pas consulter la législation et la copropriété

Aménagement de terrasse : consultez la législation et la copropriétéLa toute première chose à faire lorsque vous souhaitez aménager votre terrasse, est de consulter les règles de copropriété et la législation en vigueur dans votre ville. En effet, certaines installations et modifications sont interdites. Il peut s’agir de l’abattement d’une haie, par exemple ou bien de l’installation d’une pergola. Dans une copropriété, les murs et les sols de votre terrasse font partie du bâti, il faut donc prendre connaissance des règles et demander l’autorisation avant de commencer un aménagement.

Du côté de la commune, la législation en vigueur peut interdire certains travaux, certains matériaux ou au contraire, en encourager l’utilisation. Pour prendre connaissance des règles qui s’appliquent dans le cadre de votre projet d’aménagement de terrasse, nous vous conseillons de consulter le PLU (Plan d’Urbanisme Local) de votre ville.

Enfin, si votre aménagement comporte des travaux importants, n’oubliez pas de déclarer ou de demander un permis de construire à votre mairie. Pour une terrasse, ceux-ci sont demandés si elle est surélevée de 60 cm au-dessus du sol au minimum ou si elle est couverte. Dans ces cas-là, voici les règles qui s’appliquent :

  • Effectuer une déclaration préalable de travaux (DP), pour une terrasse d’une superficie comprise entre 5 m2 et 20 m2.
  • Faire la demande d’un permis de construire pour une terrasse dont la superficie est supérieure à 20 m2.

2 – Ne pas vérifier l’étanchéité de sa terrasse 

Bien aménager une terrasse : La terrasse doit être étancheIl est courant d’oublier de vérifier l’étanchéité de sa terrasse, avant d’engager des travaux d’aménagement. Pourtant, c’est le critère qui déterminera si votre projet sera une réussite ou non. En effet, votre terrasse est constamment exposée aux intempéries et un dégât des eaux est vite arrivé ! Pour un toit-terrasse ou un balcon, le risque est de provoquer des fuites d’eau chez la personne qui réside en dessous. En ce qui concerne les terrasses de plain-pied, une bonne étanchéité garantit une plus longue vie du revêtement de votre sol. Par ailleurs, pensez à garantir un bon écoulement de l’eau de pluie avec une pente de 1 à 2% ! Prenez donc le réflexe de faire vérifier l’étanchéité de votre terrasse au risque de voir vos efforts réduits à néant et de devoir tout refaire. La bonne nouvelle, c’est que les travaux d’étanchéité sont très souvent aux frais de la copropriété !

3 – Choisir un revêtement de sol inadapté

Choisir un revêtement de sol inadapté pour sa terrasseLa terrasse est un espace à mi-chemin entre l’intérieur et l’extérieur. Sorte de prolongation de la pièce de vie, celle-ci offre un lieu aménagé en plein air. La caractéristique première de la terrasse est la présence d’un revêtement de sol. C’est une erreur de ne pas réfléchir au choix de celui-ci. En effet, l’esthétique ne doit pas être le seul critère pris en compte quant au choix de votre futur sol. Il doit également être adapté à vos habitudes et à votre mode de vie, ainsi qu’au climat et à la météo de votre lieu de vie.

Si vous résidez dans une région où il pleut souvent, considérez le fait que le bois devient glissant après coup. Par ailleurs, il doit être traité et imperméabilisé afin de résister au mieux aux intempéries. Le bois composite, dont l’aspect se rapproche du bois naturel, est une alternative intéressante qui est plus résistante. La pierre et le béton sont tous deux des matériaux très résistants qui se nettoient facilement. Le béton à l’avantage de se décliner en diverses couleurs et finitions : béton ciré, sablé, lissé… Enfin, le carrelage doit impérativement être ingélif pour résister aux températures et éviter les fissures. Les terrasses sur graviers, quant à elles, ont un aspect beaucoup plus naturel et demandent peu d’entretien. Lors des hautes températures en cas de soleil direct, les terrasses minérales ont l’inconvénient d’être plus chaudes que celles conçues avec des matières végétales à cause de la réverbération.

4 – Installer du mobilier de jardin non adapté dans sa terrasse

Choisir du mobilier de jardin non adapté à sa terrasseLe mobilier que vous intégrerez à votre terrasse ne doit pas être choisi à la légère. C’est une grossière erreur de ne pas anticiper ses besoins ainsi que ceux de sa terrasse avant de passer à l’achat ! Selon la superficie de votre espace extérieur, optez pour des meubles imposants ou plus compacts. De même, faites attention à la quantité de meubles que vous intégrerez à votre agencement. Gardez à l’esprit qu’un espace en plein air est fait pour se ressourcer et s’aérer : ne vous encombrez pas et optimisez la circulation. En ce qui concerne les matériaux, privilégiez des meubles faits pour résister aux conditions météorologiques extérieures : métal forgé traité, polypropylène…

Afin de déterminer quel mobilier de jardin sera idéal dans votre terrasse, aidez-vous de la pièce attenante à celle-ci. En effet, pour une terrasse située à proximité de la cuisine ou du séjour, une table et des chaises de jardin seront particulièrement bienvenues. Dans une terrasse attenante à une chambre, on retrouvera un salon de jardin ou bien une table d’appoint. Bien entendu, ces exemples ne doivent pas vous limiter quant à vos envies déco : faites ce qui vous correspond !

5 – Installer des plantes incompatibles avec votre terrasse

Installer des plantes inadaptées lors de l'aménagement de sa terrasseLes plantes représentent un grand atout dans l’aménagement d’une terrasse. En plus de participer à la création d’un cadre agréable, elles agissent comme un mur phonique, sont des brise-vue efficaces et régulent les températures. Toutefois, toutes les plantes ne sont pas bénéfiques pour une terrasse, ne faites pas l’erreur de mettre n’importe quelle variété dans votre espace.

Celles que vous choisirez d’intégrer à votre espace en extérieur devront être choisies en fonction de vos besoins, de vos envies, de votre style de déco, mais également en fonction de votre météo et de vos habitudes quotidiennes. Si vous n’avez pas particulièrement la main verte, nous vous conseillons de privilégier les plantes en pot. L’avantage de celles-ci, c’est de pouvoir les déplacer entre l’intérieur et l’extérieur, ce qui peut être intéressant concernant les besoins de la plante et les variations du climat. Si vous souhaitez planter de la végétation, pensez à ne pas choisir d’espèces invasives telles que le bambou. Si celui-ci est très agréable dans une décoration détente, envisagez de les cultiver en pot. La glycine, qui est une très belle plante grimpante, est capable de déformer une fine gouttière et de tordre une grille ! Renseignez-vous donc sur l’entretien de vos plantes en terrasse et soyez rigoureux !

6 – Faire l’erreur de négliger l’éclairage de sa terrasse

Négliger l'éclairage sur sa terrasseOui, c’est vrai : la terrasse est faite pour profiter des beaux jours, dès les premiers rayons du soleil. Toutefois, il ne faut pas oublier les soirées chaudes d’été ! Pour cela, il ne faut absolument pas négliger l’éclairage de sa terrasse. La lumière éclaire, illumine, décore et crée de l’ambiance. Elle est un critère primordial à une décoration d’extérieure réussie. Selon vos envies et vos besoins, nous vous conseillons d’intégrer dans votre terrasse des luminaires en harmonie avec votre décoration : jeu de lumière, lumière intégrée au mobilier, accessoires décoratifs lumineux sur votre table de jardin… Les lumières indirectes, qui se fondent dans le décor, seront la touche de je-ne-sais-quoi qui sublimera votre terrasse. Parmi celles-ci nous retrouvons les appliques, les lampions et encore les guirlandes. Attention, utilisez exclusivement des lumières adaptées à l’extérieur, afin de ne pas cumuler d’autres erreurs ! Pour cela, vérifiez que les lumières choisies respectent les normes européennes en vigueur.

7 – Oublier d’intégrer des rangements

Intégrer des rangements dans son jardinLe rangement nous suit partout ! En intérieur comme en extérieur, ce sont les solutions de rangement qui garantissent un espace organisé et agréable à vivre. Il ne faut surtout pas commettre l’erreur d’oublier de les intégrer dans sa terrasse. Ici, pas de buffet bas ou de commode ! Les boîtes et les coffres de rangement seront parfaits pour ranger les quelques objets présents sur votre terrasse. Il en existe divers modèles et styles afin que toutes les décorations trouvent le rangement qui lui corresponde. En alternative ou en complément, vous pouvez également opter pour une étagère sur pieds, où vous pourrez organiser votre rangement. Pour celle-ci, comme pour les boîtes, pensez à choisir un matériau adapté à l’extérieur : plastique, métal, matériau imperméabilisé et traité anti-UV.

8 – Ne pas se protéger du vis-à-vis

Ne pas protéger sa terrasse du vis-à-visIl est primordial de ne pas commettre l’erreur de sous-estimer le vis-à-vis ! Votre terrasse est un prolongement de votre intérieur et il s’y déroule également des moments privés. Afin de préserver votre intimité et votre tranquillité, investissez dans une solution qui vous gardera à l’abri des regards indiscrets. Selon la superficie de votre terrasse, mais également son degré d’exposition, vous devrez penser à un brise-vue latéral avec des arbres ou des haies, une palissade ou alors un paravent d’extérieur. N’oubliez pas de protéger votre terrasse du vis-à-vis en hauteur : pergola, tonnelle et voile d’ombrage font partie des nombreuses solutions. Il existe diverses façons de se mettre à l’abri des regards, consultez notre article dédié « 10 façons de protéger son balcon du vis-à-vis« , pour plus d’informations !

9 – Sous-estimer son besoin d’ombrage

Ne pas ombrager suffisamment lors de l'aménagement d'une terrasseOn aime le soleil ! Tant, qu’on a tendance à oublier que parfois, un peu d’ombre ne serait pas malvenue. N’attendez pas d’être placé devant le fait accompli et anticipez votre besoin d’ombre ! Il existe plein d’options : voile d’ombrage, tonnelle, pergola, parasol, arbres… Nous vous conseillons, toutefois, de ne pas couvrir toute votre terrasse. Créez des espaces ombragés, mais également des coins exposés au soleil. Ainsi vous pourrez profiter du meilleur des deux mondes !

10 – Omettre de décorer les murs de sa terrasse

Aménager une terrasse : ne pas décorer les murs !Les murs sont souvent les grands oubliés de la décoration d’extérieure, pourtant, ceux-ci représentent un potentiel déco important ! Vous pouvez l’appréhender comme en intérieur en le décorant avec un miroir, un cadre ou toute autre décoration murale.  C’est également le moment d’expérimenter des décorations typiquement adaptées à l’extérieur avec un mur végétal et des pots suspendus aux murs. Une idée déco originale ? Peindre ou « taguer » son mur ! Bien sûr, n’oubliez pas la règle n°1 et consultez les règles de votre copropriété avant cela !

 

En évitant ces 10 erreurs et en adoptant les bons réflexes, votre aménagement de terrasse a toutes les chances d’être un succès ! Quelle est l’erreur à laquelle vous n’aviez pas pensé ? Partagez-la avec nous dans les commentaires.

Partager cet article
Les commentaires (1)
Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire
Notifier de
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
danetdom
8 avril 2022 13 h 26 min

tous les aménagements de terrasse sont beau et donne envie de s’assoir