Comment imperméabiliser une table en bois contre l’humidité ?

Partager cet article

Le bois est une matière naturelle qu’il faut chouchouter. Ce matériau est robuste mais reste toutefois sensible à l’humidité. Un verre renversé, une trace de tasse, une projection de liquide… et votre table peut vite être recouverte de taches disgracieuses… Une fois que la tache est incrustée, il est difficile de la retirer ! Voilà pourquoi nous vous donnons dans cet article tous nos conseils pour imperméabiliser votre surface en bois et prévenir les accidents ! Quelles sont les étapes à suivre pour protéger son meuble en bois contre l’humidité et surtout quels produits utiliser ? On vous dit tout.

Pourquoi imperméabiliser sa table en bois ?

Meuble en bois : comment l'imperméabiliser ?

Avant de vous donner toutes nos astuces pour protéger votre meuble en bois, il peut être bon de comprendre pourquoi cette matière doit être protégée à tout prix contre l’humidité.

Le bois : un matériau perméable, sensible à l’humidité

Le bois nous évoque généralement une matière qui résiste à toute épreuve. Bien que ce soit un matériau très résistant, il reste une matière naturelle qu’il convient de protéger correctement pour garder son mobilier intact au fil des années. Composé de fibres végétales, le bois est naturellement une matière perméable qui va être très sensible aux projections d’eau et aux autres liquides en général. C’est d’ailleurs un matériau qu’on appelle « hygroscopique », c’est-à-dire qu’il va venir absorber et dégager naturellement de l’eau pour être en permanence équilibré dans son environnement ambiant.

Les conséquences de l’humidité sur le bois

Les variations d’humidité agissent sur le bois qui va venir se déformer et gonfler. Vous avez très certainement entendu parler que le bois « travaille », autrement dit il va connaître des variations de dimensions et se rétracter dans un milieu sec puis gonfler dans un environnement humide. Au-delà de ces variations, le bois va aussi absorber les liquides, ce qui va provoquer la formation de taches ou de coulures fâcheuses. Il suffit de laisser un mug humide sur sa table pour imprégner la surface du bois et modifier irrémédiablement son aspect si celui-ci n’est pas protégé.

Attention aux meubles en bois brut !

Vous l’aurez compris, le bois est sensible à l’eau et aux liquides qui peuvent provoquer des taches et des auréoles déplaisantes. Si beaucoup de meubles possèdent déjà des finitions protectrices, le mobilier en bois brut devra impérativement être traité et protégé pour éviter qu’il ne s’abîme au fil du temps. Cela vaut d’autant plus pour vos tables et plans de travail qui sont potentiellement soumis aux projections d’eau et de liquides quotidiennement.

Protéger son bois contre l’humidité : quel produit utiliser ?

Protéger un meuble en bois contre l'humidité : les produits à utiliser

On oublie trop souvent de protéger nos meubles en bois ne sachant généralement pas comment s’y prendre. Il existe aujourd’hui plusieurs produits pour imperméabiliser votre surface en bois et éviter les taches malheureuses. Vernis, huiles, cires… chaque produit possède des avantages et des inconvénients. On vous explique tout.

Protéger son mobilier en bois avec un vernis

Le vernis est un produit très efficace lorsque l’on cherche à protéger un meuble en bois de l’eau et des taches. Ce produit va venir recouvrir la surface du bois en formant un film protecteur fin et transparent, ce qui va éviter que les taches ne s’incrustent. Son aspect peut être mat, brillant comme satiné. L’avantage est qu’il ne nécessite que peu d’entretien. Un coup d’éponge suffit pour faire disparaître les traces des liquides !

Si vous désirez une finition discrète mettant en valeur l’authenticité de votre bois, alors vous pouvez opter pour un vernis mat. En revanche, pour du mobilier éclatant, le vernis brillant sera plus adapté. Vous pouvez aussi retrouver des vernis colorés qui viennent non seulement protéger votre mobilier mais aussi le décorer joliment.

Ses avantages

Résistant à l’eau et aux taches, il est aussi utile pour nourrir votre bois et le protéger des chocs et des rayures. Un de ses principaux atouts est qu’il convient à tous les types d’essences et permet de préserver leur aspect naturel, à la différence des huiles qui peuvent foncer le bois et leur donner un côté « mouillé ».

Ses inconvénients

Il faut savoir que le vernis n’est pas adapté à un rattrapage localisé. Autrement dit, si votre meuble en bois est taché à un endroit, il vous faudra reprendre la finition de tout votre mobilier en ponçant et repassant du vernis partout.

Imperméabiliser un meuble en bois avec de l’huile

L’huile est une des meilleures solutions pour imperméabiliser ses meubles en bois. Cette finition satinée ou mate d’aspect humide va venir réveiller le veinage du bois et réchauffer son rendu. Elle est d’ailleurs particulièrement appréciée pour son toucher naturel et s’utilise depuis des siècles pour ses qualités protectrices. Parmi les plus utilisées, on retrouve la fameuse huile de lin, connue pour ses effets miracles sur le bois !

C’est un produit transparent, non filmogène, qui va venir enrober les fibres du bois et le pénétrer en profondeur. L’avantage est que l’huile convient à toutes les essences. En revanche, c’est une finition définitive, c’est-à-dire qu’une fois que vous aurez appliqué le produit, il sera difficile de poncer votre meuble pour retrouver son aspect brut.

Ses avantages

À la différence de la cire ou du vernis, l’huile ne va pas ajouter une couche superficielle sur le bois mais va permettre de garder son toucher mat et naturel. Elle va donc sublimer votre bois en gardant sa texture, son veinage et ses nuances. C’est aussi un produit naturel, écologique et économique ! L’huile est généralement peu chère et s’impose donc comme un allié de taille pour protéger ses meubles en bois.

Ses inconvénients

Il faut savoir que l’huile est un produit délicat qui peut être difficile à appliquer. Si l’huile de lin est la plus courante, il faut noter que ce produit a tendance à assombrir le bois. Etant de teinte jaune, cette huile peut en effet foncer légèrement votre bois en séchant mais aussi en vieillissant avec le temps. Il faut savoir également que l’huile de lin est plutôt longue à sécher. Veillez à bien protéger votre meuble pendant cette phase pour éviter que des saletés ne s’incrustent sur la surface du bois.

La cire : un autre imperméabilisant pour le bois

La cire est un produit souvent cité pour protéger les meubles en bois. L’avantage avec ce type de finition, c’est qu’il va respecter l’aspect naturel du bois tout en lui apportant une légère brillance. La cire va venir se durcir à la surface du bois et combler ses pores pour le protéger, mais reste toutefois bien moins protectrice que les produits précédents. Elle s’utilise en effet en complément d’une huile pour renforcer la résistance du meuble et prolonger ainsi sa longévité. Mais la cire à elle seule reste limitée pour imperméabiliser correctement votre mobilier. Elle sert en effet davantage à l’entretien de vos meubles.

Plusieurs types de cire sont possibles en fonction de vos préférences d’utilisation : liquide à appliquer au pinceau, en pâte à utiliser avec un chiffon, teintée, etc. Vous pouvez même créer votre propre cire maison avec 200 ml de térébenthine et 100g de cire d’abeille, mélangées dans un bol d’eau chaude, de sorte à obtenir une pâte.

Ses avantages

La cire est généralement appréciée pour sa senteur particulière. Cirer une table en bois peut permettre de réhausser ses couleurs et de lui apporter un nouvel éclat. Pouvant aussi être colorée, elle permet de raviver l’éclat de vos meubles en bois et de leur redonner une nouvelle jeunesse.

Ses inconvénients

Cette finition reste toutefois la moins résistante à l’usure en règle générale. Il sera indispensable d’appliquer un fond dur au préalable ou l’appliquer après une huile.

Quelles sont les étapes pour imperméabiliser un meuble en bois ? 

Imperméabiliser du bois : comment faire ?

L’imperméabilisation d’un mobilier en bois se fait en différentes étapes. De la phase de nettoyage, à l’application d’une couche dure, en passant par l’application de votre produit protecteur… il existe toute une procédure pour bien protéger vos meubles en bois et les garder comme neufs.

Préparer la surface du bois

La première étape pour imperméabiliser un meuble en bois est de le nettoyer soigneusement, pour que le produit adhère bien à la surface du bois. Pour nettoyer un meuble en bois, veillez à ne pas utiliser de produits abrasifs et à bien respecter le sens du bois. Dans tous les cas, votre meuble doit être bien propre et sec avant de vous lancer. Si votre mobilier présente quelques irrégularités, vous pouvez lisser la surface avec un léger ponçage. En effet, si vous souhaitez protéger un meuble possédant une ancienne finition, il vous faudra la retirer dans un premier temps. La surface doit être lisse et nettoyée pour partir de zéro. Selon la finition qui avait été appliquée, vous devrez décaper, voire poncer la surface pour enlever les traces de la finition. Après cette étape, pensez à bien dépoussiérer votre mobilier.

L’importance du fond dur pour protéger correctement son bois

Le fond dur est une étape fortement conseillée quand on cherche à bien imperméabiliser un meuble en bois. C’est en fait une sous-couche qui va permettre de préparer le bois à recevoir une finition (vernis, cire ou huile). Le fond dur est un produit transparent, composé d’une résine végétale ou synthétique, qui va venir pénétrer en profondeur le bois pour lui garantir une bonne stabilité et résistance ainsi qu’une bonne accroche du produit suivant. À noter qu’on l’utilise en général dans les bois dédiés à l’intérieur. Ce type de sous-couche est recommandée pour les meubles en bois tendre, puisque son action va permettre de le durcir. De manière général, il est conseiller d’appliquer un fond dur pour les meubles qui vont être sollicités au quotidien, comme les tables qui sont sujettes à recevoir de l’eau et des liquides.

L’application du produit

Comment utiliser un vernis sur du bois ?

Pour appliquer un vernis sur un meuble déjà verni ou teinté, pensez bien à opérer d’abord un décirage ou décapage pour remettre le bois à l’état brut. Passez ensuite à la préparation de la surface évoquée juste avant.

Peu importe le meuble que vous voulez vernir, que ce soit un tabouret en bois, une table ou un fauteuil, l’application du produit devra se faire dans le sens des fibres du bois. Veillez bien à étaler le produit sur toute la surface pour ne pas créer d’irrégularités ou de bavures. Laissez sécher ensuite puis polissez légèrement la surface avant d’ajouter une seconde couche. Celle-ci est utile pour enlever les petits défauts qui peuvent rester. Répétez les opérations précédentes jusqu’à ce que le résultat soit satisfaisant.

Comment protéger son meuble en bois avec de l’huile ?

Il est recommandé de ne pas utiliser l’huile pure, mais de la diluer pour moitié avec un solvant, comme de l’essence de térébenthine par exemple. Ceci permettra notamment d’améliorer son adhérence sur la surface de votre meuble.

Versez un peu d’huile directement sur un chiffon pour éviter les marques sur le bois, puis frottez dans le sens du bois. Vous pouvez aussi appliquer votre huile au pinceau, mais nous vous conseillons d’éviter de vous arrêter pour éviter les traces qu’il pourrait laisser.

L’étape de séchage est importante. Comptez au moins 30 min pour que le produit pénètre bien dans le bois. Puis, enlevez l’excédent avec un chiffon propre. Il faut savoir qu’une couche suffit rarement. Il faudra en effet compter au moins deux autres applications pour que votre meuble puisse être protégé de façon durable. Dans tous les cas, il faudra attendre entre 12 et 24 heures entre les différentes couches. Et oui, l’utilisation d’une huile nécessite plus de temps que pour les autres produits !

Une fois l’étape séchage terminée, frottez légèrement votre meuble avec un papier de verre très fin. Cette phase peut se faire entre chaque nouvelle couche. Puis laissez reposer votre mobilier quelques jours.

Cire : comment l’appliquer sur ses meubles ?

Cirer un meuble en bois est une opération facile à réaliser. Tout d’abord, il est important de s’assurer que le bois est nettoyé de toute trace d’anciennes finitions, autrement la cire n’adhèrera pas à la surface du bois.

La cire peut s’appliquer à l’aide d’un pinceau ou bien d’un chiffon doux dans le sens du bois. Laissez sécher au minium une heure, puis repassez une seconde couche un peu moins épaisse. Une troisième application est possible si vous souhaitez un rendu bien brillant. Une fois la cire bien sèche, vient l’étape du lustrage ! Utilisez une brosse en nylon ou en soie, puis frottez votre mobilier pour obtenir un rendu brillant.

Bien entretenir son bois après l’avoir imperméabilisé

Quel que soit le produit que vous avez choisi d’appliquer, il est nécessaire de bien entretenir votre meuble par la suite. L’entretien d’un meuble verni est très simple : un linge humide suffit généralement à nettoyer d’éventuelles traces. Le vernis dure en effet longtemps s’il a été appliqué correctement !

Un meuble huilé doit aussi être entretenu régulièrement. Dépoussiérez et nettoyez votre meuble quotidiennement avec des produits adaptés, sans utiliser d’eau. Si votre mobilier s’est un peu abîmé au fil du temps, il vous faudra repasser une couche d’huile. Il peut même être bon d’anticiper et d’appliquer une nouvelle couche avant qu’il ne soit trop tard pour garder la protection de votre meuble intacte.

Pour entretenir un meuble en bois ciré, il faut dans un premier temps venir le dépoussiérer puis le nettoyer à sec. Si la surface de votre meuble est endommagée, retirez la cire avec un produit adapté puis appliquez à nouveau votre finition.

FAQ : toutes vos questions sur l’imperméabilisation du bois

Meuble en bois : éviter les taches d'eau et autres liquides

Est-il impossible d’enlever une tache d’eau sur une table en bois ?

Vous n’avez pas imperméabilisé votre table en bois et celle-ci est déjà tachée ? Pas de panique, si la tache est blanche c’est qu’elle a seulement pénétré la finition du bois mais pas le bois en lui-même… il y a donc encore de l’espoir ! Quoi qu’il en soit, plus vous agirez vite, plus vous aurez de chance de récupérer votre meuble. Il existe plusieurs produits d’entretien pour meubles qui pourront vous aider à rattraper la surface de vos meubles en bois. Nous vous invitons à bien lire leurs conditions d’utilisation.

Quand réutiliser sa table après avoir appliqué un produit ?

Le temps de séchage est souvent indiqué directement sur le produit d’entretien que vous avez choisi. Veillez donc bien à respecter les indications lors de son achat. En règle générale, vous pouvez compter environ 48h de séchage avant d’utiliser à nouveau votre table à manger. Toutefois, un meuble fraichement verni sera complètement sec au bout de dix jours.

Comment imperméabiliser des meubles d’extérieur ?

Si les étapes présentées dans cet article peuvent aussi s’appliquer aux meubles extérieurs, il existe aussi des produits bien spécifiques dédiés à la protection des meubles de jardin en particulier des bois exotiques comme le teck. Ce bois est l’un des plus utilisés dans l’ameublement extérieur.

Et vous ? Quels sont vos conseils pour imperméabiliser le bois ? Dites-nous tout en nous laissant un commentaire 😉

Partager cet article
0 commentaire

Vous souhaitez donner votre avis sur cet article ?
Laissez le premier commentaire !

Prévenez moi par e-mail lorsqu'il y a un commentaire
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments